Aller au contenu principal

L’art des soins

On a beau se préparer, une fois que bébé est là tout va vite et on a une tonne de choses à apprendre. Pas de panique, sur le moment on s’en fait toute une montagne, mais très rapidement toutes ces nouveautés vont faire partie du quotidien et on devient vite expert de la couche sale, du mouchage de nez et du sérum phy sur les noeinoeils ! 

Heureusement, à la maternité, on nous explique ce qu’il faut faire. Au début on est obligés de tout mémoriser, on a peur d’oublier, on s’y met à deux pour être surs de ne pas louper une étape. Alors voila un petit récapitulatif des soins, tels qu’on me les a appris, et tels que je les ai prodigués à mon bébé.

1-Le savonnage

Avant d’entrer dans le bain, il convient de savonner bébé. Le principe de base c’est de commencer par le moins sale pour finir par le plus sale. On se mouille les mains, on les imbibe de savon puis on nettoie la tête de bébé, les plis du cou, le torse, le dos, les bras, on insiste sous les aisselles, les jambes, les fesses. J’utilise un gel mustela. Il est très bien mais finalement, je voudrais n’utiliser que du bio pour ma puce, alors dès que le flacon sera fini on passera au sens des fleurs, gel nettoyant bébé bio. Une fois bébé savonné, on le transporte jusqu’au bain.
2-Le bain.

Règle importante : le bain doit être à 37 degrés. Il faut vérifier avec un thermomètre de bain qu’on trouve dans toutes les pharmacies. Pour plus de sécurité, on peut vérifier en trempant son coude dans l’eau, cela évite les mauvaises surprises avec un thermomètre défectueux.Nous avons la baignoire Bato, avec son support qui permet de ne pas se courber pour donner le bain. Nous en sommes assez contents, elle est jolie et l’eau reste bien chaude. Il y a même un bouchon qui change de couleur pour indiquer que l’eau est à bonne température mais c’est un gadget peu fiable. Elle s’utilise de la naissance à 12 mois. Nous verrons ce qu’il en est avec notre fille, peut-être que passé un an, nous l’utiliserons toujours mais sans les pieds car cela pourrait être dangereux.

Certains parents investissent dans un transat de bain, une sage-femme m’a dit qu’il y avait de nombreux accidents avec le transat de bain car son utilisation a pour conséquence une baisse de la vigilance des parents. Or il se trouve qu’à la maternité, ils n’utilisent pas de transat et apprennent aux jeunes parents la position de sécurité. Nous avons donc opté pour cette pratique avec le papa. Il s’agit tout simplement de glisser le poignet gauche sous la tête du bébé et avec la main gauche on tient fermement le bras de bébé. Dans le même temps, on utilise la main droite pour soutenir les fesses de bébé. Une fois dans le bain, on peut lâcher la main droite (celle sous les fesses) et l’utiliser pour laver son bébé.

Les premiers jours, bébé n’aime pas être tout nu, par conséquent il n’apprécie pas plus que ça de prendre son bain. Notre puce a même copieusement hurlé les premières fois. Puis petit à petit, elle a commencé à apprécier. A partir de ses 2 mois, elle a semblé détendue dans le bain. Apparemment, les bébés commencent à jouer dans leur bain vers l’âge de 6 mois.


3-Le séchage.

Après le bain, on file vite le sécher bien emmitoufler dans une serviette. Rien de bien sorcier, mais il ne faut pas oublier les plis du cou et les aisselles ! Très important ! Nous avons été négligents et un sage-femme nous a montré que son cou commençait à s’infecter. Rien de grave si cela est pris à temps. Il faut donc bien nettoyer dans les plis et au moment du séchage bien les soulever pour essuyer avec une serviette. Si cela commence à s’infecter hop un bon coup d’éosine et on n’en parle plus.

4-La couche.

Inutile de parler de la pose de la couche, cela n’est pas très sorcier même s’il y a un coup de main à prendre. La question est davantage intéressante quand on se penche sur les lingettes ou autres moyens de nettoyer. Ici, nous utilisons du coton imbibé d’eau, ou ponctuellement des lingettes lavables pour nettoyer, puis d’une petite serviette pour sécher. Enfin on imbibe généreusement les fesses de liniment oléo-calcaire avant de fermer la couche. Zéro érythème fessier à notre actif !


5-Les soins du cordon.

Après la pose de la couche,  on passe aux soins proprement dit. Concernant le cordon, il faut le nettoyer tous les jours jusqu’à ce qu’il tombe puis pendant encore au moins une semaine. Pour cela on utilise au moins deux compresses stériles et de la biseptine. Il faut faire un passage au dessus du cordon, un passage en dessous, à chaque fois avec une compresse différente et sans repasser là où on est déjà passé. Il ne faut pas hésiter à bien insister, cela ne fait pas mal à bébé.


On peut ensuite passer à l’habillage.

6-Les yeux.

Depuis que ma puce a un joli nombril qui n’a plus besoin de soin, je commence par les yeux.
Je prends une compresse stérile que j’imbibe de sérum physiologique. Je passe un coup sur un œil, en partant de l’intérieur pour aller vers l’extérieur de l’œil. Je fais de même pour l’autre œil mais avec une autre compresse stérile. 
Principe de base :  ne jamais repasser une même compresse, une fois qu’on a fait un passage, hop on jette !

Il arrive que ma fille ait les yeux un peu trop larmoyant, je n’hésite pas à lui mettre directement des gouttes de sérum dans ce cas. Le pédiatre lui a déjà prescrit des gouttes antibiotiques car ses yeux coulaient beaucoup avec un liquide un peu jaune, à présent je suis attentive au moindre signe d’alarme. 




7-Les oreilles.

Avec un peu de coton, je finis le flacon de sérum phy utilisé pour les yeux, pour nettoyer les oreilles. Un petit coup de coton imbibé par dessus l’oreille et un petit coup en dessous. Attention, il est recommandé de ne rien mettre dans l’oreille de bébé car cela a tendance à provoquer des otites.

8-Le nez.

Alors pour le nez, je n’utilise pas la méthode apprise à la maternité. En effet, là-bas on nous avait appris à prendre un bout de coton que l’on faisait rouler dans les mains avec du sérum phy, pour le passer dans le nez une fois qu’il avait pris une forme adéquate. Dès le départ, j’étais un peu perplexe, ça ne me semblait pas très efficace. Une fois à la maison, le sage-femme qui est venu pour la visite à domicile du post-partum nous a montré comment faire pour nettoyer efficacement le nez de bébé. Cela nous semblait d’autant plus important que notre fille est née en décembre, en plein froid. Donc pour moucher bébé, on le met de côté, on presse le plus fort possible le flacon de sérum dans la narine du haut, bébé va recracher de l’autre narine. On fait de même après avoir tourné bébé de l’autre côté. Puis surtout on fait un gros câlin pour consoler bébé ! Quand on sent bébé encombré, on peut utiliser un mouche bébé. La marque prorhinel avec embouts jetables est très bien. 

Ce n’est pas un moment agréable mais c’est pour le bien de son bout de chou, puis c’est l’occasion de bien le câliner pour le consoler.

9-Les vitamines.

Jusqu’à 18 mois, il faut donner des vitamines D tous les jours à son bébé. Personnellement, je donne directement les 4 gouttes dans la bouche de bébé qui a parfois l’air de se demander ce qu’il se passe. 
Par ailleurs, les bébés allaités exclusivement au lait maternel doivent prendre des vitamines K toutes les semaines. Selon les médecins, cela doit se faire soit jusqu’aux 3 mois du bébé, soit jusqu’à la fin de l’allaitement exclusif. Notre pédiatre nous a dit d’arrêter aux 3 mois de ma puce, ce que nous avons fait. 
Au début, j’oubliais régulièrement de lui donner ses vitamines, c’est pour cela que j’ai commencé à les lui donner systématiquement après les soins, comme cela je n’oublie plus.

Voila, pour les soins. S’ajoute à cela le coupage des ongles, à partir de 3 mois pour éviter que bébé ne se griffe et toujours avec des ciseaux à bouts ronds. On déconseille de le faire avant 3 mois, par crainte de faire mal au bébé.
Au retour de la maternité, nous étions tout affolés par tous ces soins, à présent on fait tout cela en 30 minutes, et on en profite pour gazouiller avec notre bébé et pour lui faire des bisous.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :