Aller au contenu principal

Porter bébé : préparatifs

Encore une reprise d’un article écrit un mois avant mon accouchement :

Quand bébé est encore un nourrisson et par la suite, beaucoup de parents optent pour un porte-bébé en complément de la poussette. 
Pour nous c’est un incontournable, puisque nous habitons au 5ème étage sans ascenseur ! Nous comptons donc user et abuser du porte-bébé plutôt que d’utiliser la poussette qui pèse 4 tonnes. 

Beaucoup de mamans choisissent des porte-bébés classiques, le BabyBjörn est par exemple très réputé. D’autres sont tentées par les écharpes mais appréhendent car l’usage peut effrayer les plus téméraires des parents ! 

Personnellement, j’ai opté pour l’écharpe de portage. Pourtant j’avoue ne pas être totalement rassurée. Certains ont peur de laisser tomber leur bébé, moi j’ai peur de l’étouffer à force de le serrer contre moi. Puis la question du choix de l’écharpe se pose aussi, or comme d’habitude en matière de matériel de puériculture, vous l’aurez compris, il existe un pannel de choix impressionnant qui a plus tendance à nous perdre qu’à nous rassurer. 
Et comme d’habitude j’ai fait appel à mon allié : le bouche à oreille. On m’a déconseillé l’écharpe de portage que l’on trouve à Natures et découvertes et on m’a recommandé cette écharpe : 

   (ça ne donne pas envie ce superbe contraste entre la force virile et la fragilité de ce petit être ?) fermeture de la parenthèse …


Je suis allée sur le site de cette marque, sur la page d’accueil on tombe directement sur une vidéo qui démarre très énergiquement pour se terminer plus doucement. Entre temps on aura été conquis ou tout du moins intrigué par l’écharpe de portage qu’ils proposent. 

Outre le large choix de couleurs (critère excessivement important, n’est-il pas ?!) le gros avantage des fabricants de cette écharpe c’est qu’ils proposent des ateliers gratuits pour se familiariser avec ce produit. Petit hic, ces ateliers n’ont lieu qu’à Paris, mais ils ont au moins le mérite d’exister.

Nous y sommes donc allés avec ma tendre moitié. Ce fut très intéressant et très instructif. « Futur papa » était le seul homme au milieu de femmes enceintes et de mamans allaitant leur nouveau-né. Mais il a tenu le coup et s’en est plutôt bien sorti ! 

Dans un premier temps, on  discute (peut-être un peu trop …) Cela nous a permis de mettre en avant les avantages de l’écharpe par rapport au porte-bébé classique. 
Dans un porte-bébé classique :

  • le bébé donne l’impression de peser plus lourd car il n’y a pas de répartition du poids comme dans une écharpe où les enchevêtrements de tissus jouent ce rôle. 
  • plusieurs mamans se sont plaintes d’avoir mal aux épaules ce qui n’est pas le cas avec une écharpe (sauf si on la plie mal).
  • il n’existe qu’une seule position qui n’est pas forcément agréable pour bébé. En effet, il a les jambes dans le vide et la tête qui part en arrière. D’ailleurs il est recommandé de ne pas utiliser pendant de longues durées ce type de porte bébé car cela n’est pas bon pour le maintien de bébé.

Enfin gros avantage de l’écharpe : bébé est lové contre ses parents, ce qui en général le rassure et l’apaise. Une multitude de positions sont possibles, on peut même allaiter. Par exemple, quand bébé a bien grandi, hop on peut le mettre dans le dos grâce à un noeud différent. 


La suite de l’atelier a porté sur l’utilisation même de l’écharpe (on aurait apprécié que cette partie de l’atelier dure plus longtemps). On avait tous une écharpe et un poupon lesté. Imaginez une quinzaine de personnes en cercle se dépatouillant avec 4 m de tissu et une lourde poupée, cela pourrait faire sourire. Mais au final tout le monde était très consciencieux et  est arrivé à faire le noeud de base, comme quoi c’est bien à la portée de tous !
En effet, faire le noeud n’est pas très compliqué, cela l’est un peu plus de glisser la poupée dedans selon la position qu’on souhaite lui faire prendre, et ce sera surement d’autant plus avec bébé. Mais on sent bien qu’il ne s’agit que d’une question de pratique. De plus, nous avons pu voir des mamans l’utiliser avec leur bébé, cela n’avait pas l’air sorcier et les bébés semblaient apprécier.

Personnellement, j’ai apprécié le bon maintien de l’écharpe, maintenant il ne me reste plus qu’à tester avec bébé pour être définitivement conquise.

Bref, aux hésitants je dirais de ne plus hésiter et aux méfiants d’essayer les ateliers. 
Logo-header
Petit rappel, il existe plusieurs types de vêtements de portage (des ponchos, des vestes à poches), qui permettent de garder bébé au chaud dans l’écharpe, pensez à éventuellement investir dedans. Etant donné le prix assez élevé de ces vêtements qui vient s’ajouter au prix de l’écharpe qui n’est pas non plus très bas, je pensais plutôt acheter une couverture de portage, une polaire qui s’accroche à l’écharpe.



 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :