Aller au contenu principal

Une toute autre saveur !

Depuis la naissance de poupette, avouons-le, la vie a une toute autre saveur. Non, je ne suis pas entrain de te dire qu’elle a un relan de lait caillé. Bien au contraire, elle a un goût de « je profite de chaque instant à fond ». Alors qu’autrefois on se plaisait à vivre dans l’insouciance du moment, en remettant à demain à peu près tout car on avait le TEMPS ! Après l’arrivée de poupette c’est une toute autre perspective de vie qui s’ouvre devant nos mirettes. Tu ne vois pas de quoi je parle ? Et bien prenons un exemple concret.

Hier après-midi, barbe de 4 jours et moi-même avons fait appel à une nounou, non pas pour vaquer à nos diverses occupations du type lessive de 15 jours en retard, papiers administratifs à régler depuis 6 mois, meuble à monter, purées à préparer …etc bref tout ce que soudainement on arrive beaucoup moins à faire sereinement et sans nécessité d’organisation (ça c’était avant). Non on a fait appel à elle pour sortir en amoureux, un après-midi. C’est la 4 ème fois qu’on fait cela en 7 mois de pouponnage intensif, pas si mal finalement.

L’après-midi commence avec un texto de la nounou qui me demande si ça tient toujours, rapport au temps (et oui hier, comme on est très chanceux, il pleuvait à torrent …) Et là je me dis que ça fait belle lurette que la nounou a élevé ses bébés, elle ne se rappelle plus de ce que c’est d’attendre un rendez-vous galant avec mister barbe depuis plus d’un mois, de se préparer psychologiquement à l’idée d’avoir une après-midi à deux. Mais biensur ça tenait toujours ! Ce n’était pas une petite pluie fine qui allait nous arrêter.

On se prépare, et vla ti pas que barbe de 4 jours me sort tout nonchalant « oh et si je mettais mon costume ?! » (oui à noter que barbe de 4 jours ne met jamais de costume). Je le regarde un peu étonnée et je lui réponds « d’accord et moi je mets ma belle robe ». Et nous voilà tout fagotés pour, je vous le rappelle, passer un après-midi tranquilou dans Paris. C’est qu’on ne sort plus beaucoup depuis poupette et la moindre sortie devient un événement exceptionnel ! On met donc nos habits du dimanche.

On prend le métro, tout penauds dans nos belles tenues, barbe de 4 jours me prend la main (à noter il ne le fait jamais quand poupette est là pour cause de poussette à pousser ou de sacs à porter, ou de main de maman sur le porte-bébé …etc). Ce contact physique intensément romantique suffit à me mettre en joie. On ressort du métro et après avoir parcouru quelques mètres, vla ti pas (encore une fois) que barbe de 4 jours me sort « oh ça fait du bien de marcher tous les deux dans Paris ! » Je le regarde, il a un air totalement extatique sur le visage. On aurait dit qu’il venait de redécouvrir les joies de la marche à pieds, dans l’insouciance, comme si bizarrement, dernièrement chaque promenade, relevait du défi organisationnel …

Nous sommes donc allés faire une jolie promenade dans le vieux Paris, visiter une galerie d’art. Oui, le jeune couple de parents a besoin de se la péter un peu, surtout s’il a sorti ses habits du dimanche, je te le rappelle. On fait donc semblant pendant 20 minutes d’avoir les moyens d’acheter une toile à 2800 euros, et de s’extasier devant les oeuvres « Oh oui, c’est surimpressionnant, darling ! ».

Ensuite on fait quoi ? Un opéra ? Un concert ? Un resto ultra chic qu’on ne fait jamais avec poupette ? Et bien non ! On glande dans les jolies rues, et on va prendre un café, toujours dans l’insouciance. Soudain, je dis qu’on aurait pu amener poupette ce qui énerve barbe de 4 jours qui lui ne se dit pas du tout ça, et finalement je réalise que oui on aurait pu l’amener mais que ça n’aurait pas été exactement pareil. Puis on fait les boutiques mais pas trop car en vrai on n’a pas les moyens d’acheter une toile à 2800 euros et on rentre dans notre quartier pour aller au resto où on va régulièrement … (on devient comme poupette, on a besoin d’une routine sinon on est perdus). On discute, on savoure, et on prend le temps de regarder le nez en l’air en ne pensant à rien. On prend un café gourmand, comme d’hab. Puis à un moment donné on se dit que quand même poupette nous manque, on se met à parler d’elle et ça tombe bien c’est l’heure de rentrer.


IMG_2276b

On part juste au moment où tombent des trombes d’eau, là je pense à la nounou qui s’imaginait qu’on annulerait vu le temps, pas si con la nounou finalement. Oui mais, on court sous l’eau, on se réfugie sous un porche, on aurait pu se la jouer romantique, au lieu de ça on glousse comme des enfants en blaguant. Finalement on a bien fait de ne pas annuler, même si on arrive tout trempés pour récupérer une poupette en pleine forme.

De retour à la maison, on reprend vite nos habitudes, avec au centre mademoiselle poupette, qu’on câline longtemps avant de l’endormir. On est contents de la retrouver, mais contents aussi d’avoir passé une journée un peu en dehors du temps, 5 petites heures qui autrefois auraient été très communes, finalement aujourd’hui, elles sont très savoureuses car devenues rares. Avec la cerise sur le gâteau : les rires de notre poupette quand elle nous voit rentrer.


IMG_3792 (2)


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réponses »

  1. On s’accorde aussi un resto de temps en temps…et la mamie est ravie d’avoir la puce, alors pourquoi se priver.
    Mais moins depuis que j’ai repris le travail, je la vois déjà trop peu a mon gout, alors le week end je la veux avec moi…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :