Aller au contenu principal

Au bord de la rupture

Non, barbe de 4 jours et moi-même ne nous quittons pas, a priori on est partis pour partager encore un bon bout de chemin ensemble ! Non, la personne avec qui j’ai envie de rompre en ce moment, c’est l’assistante maternelle de ma fille …

Cri

Cette assistante maternelle, globalement est tout à fait compétente : elle cuisine des petits pots maisons, fait participer les enfants à des activités encadrées par des éducatrices, a un appartement sécurisé et un sol immaculé si propre qu’on pourrait manger dessus ! Elle est, de plus, très carrée en ce qui concerne les tâches administratives, ce qui est tout à fait rassurant. Mais, car il y a un mais, on ne partage visiblement pas les mêmes valeurs et nous avons surtout un mal de chien à communiquer.

En effet, nos conversations ressemblent souvent à des dialogues de sourds. A la phrase « on va bientôt voir le pédiatre, il nous dira s’il faut changer son régime », elle peut répondre, très sérieusement « Elle ne fait pas un régime, quand même ? »  Le décalage est infime, mais suffisant pour nous éloigner de quelques centimètres à chaque fois.

Par ailleurs, elle a souvent le « bon » mot pour me hérisser le poil en ce qui concerne mini capuchon. En effet, mon bébé très tonique, vif et riant que je connais, devient dans la bouche de cette femme un bébé qui n’écoute rien, qui regarde ailleurs, qui ne peut pas rester en place …

Nous avons aussi droit à quelques directives d’ordre éducatif, à savoir que nous devions arrêter de rester près de notre enfant, de nous éloigner de la pièce où elle joue pour qu’elle arrête de réclamer les bras ou de râler quand elle se retrouve seule dans une pièce. Premièrement, je ne vois pas trop ce que cela pourrait nous apporter d’un point de vue sécuritaire. Sachant que je ne me vois certainement pas laisser ma fille seule dans une pièce pour l’instant. Même si des parents le font, nous on ne peut pas trop se le permettre étant donné le nombre de dangers qui existent dans notre appartement tout riquiqui et donc aménagé à la « on fait c’qu’on peut ! » Deuxièmement, si j’ai envie de materner ma fille tant qu’elle est bébé, je le ferai, peu importe qu’elle râle chez son assistante maternelle parce qu’elle veut qu’elle reste près d’elle. C’est son boulot ! Puis je ne sais pas, j’en demande peut-être un peu trop mais je croyais que c’était à l’assistante maternelle de s’adapter à l’éducation du bébé et non le contraire. Je sais qu’à l’école, on exige des parents un cadre un minimum similaire pour que la socialisation se fasse bien, mais on n’en est pas là, si ? Là avant de s’occuper de l’intégration de ma fille dans la haute société, il faudrait s’occuper de son bien-être de bébé.

Enfin, pour terminer et non des moindres, je ne supporte plus trop ses petits mots du type « elle fait un caprice » lorsqu’elle chouine à mon arrivée pour que je la prenne vite dans mes bras. Oui, bizarrement elle chouine car elle est pressée d’avoir un contact physique avec moi après 10 h d’absence, oui étrangement j’ai furieusement envie de combler cette envie réciproque, et oui aussi incroyable que cela puisse paraître, elle s’arrête aussi sec de chouiner et je n’appelle pas ça un caprice.

Bref, nous ne sommes pas du tout sur la même longueur d’ondes. Avec barbe de 4 jours nous hésitons à rompre. Comme dans un vieux couple en perdition on éprouve cette ambivalence face à cette question « devons-nous la quitter ? » Après tout, comme on dit on sait ce qu’on perd mais pas ce qu’on gagne. En effet, cette assistante a malgré tout les qualités premières requises à savoir un esprit carré et professionnel en terme de sécurité et d’hygiène, ça reste LE plus important s’il faut choisir une seule chose. Je lui demande au minimum de maintenir ma fille en vie dans un environnement sain et c’est ce qu’elle fait. Mais devons-nous nous contenter du minimum par crainte de ne plus rien avoir ? Là est la question. Après je suis réaliste, il y a peu de chances que l’on trouve l’assistante maternelle qui acceptera les couches lavables (oui parce que ça aussi elle ne veut plus …) et qui partagera nos idées tout en étant capable d’accueillir notre enfant dans les meilleures conditions.

C’est là que malgré tout, j’entrevois les limites de mon épanouissement dans la reprise du travail. Par certains aspects, je suis contente d’avoir repris, mais lorsque je me retrouve face à cette situation, je me dis que très franchement, je ne dirais pas non à un congé parental. Je le prendrai certainement pour bébé n°2, élever mes tout petits, ça me botte. En attendant, je dois prendre mon mal en patience et continuer à m’interroger.

Nounou illustration Pénélope Jolicoeur


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réponses »

  1. Pareil pour moi, au début ça me semblait super, et petit à petit j’ai commencé à voir les défauts (« aujourd’hui il a mangé un crouton de pain », a ouais, et sinon ça t’est pas venu à l’esprit de nous demander avant si on voulait donner du pain à notre Crapaud de 6 mois ??!!).
    La où on se disait qu’il nous restait quelques mois à attendre avant d’avoir la place dans la méga trop super crèche d’entreprise de Papa J., l’ass. mat. nous a dégainé le recommandé avec A/R accompagné du préavis de 15 jours pour déménagement. Bon, au moins on est tranquilles… je pensais le mettre en halte garderie + mamie, mais quand ils ont voulu me refiler un autre bébé seulement 30 minutes après avoir déposé Crapaud (c’était la 2ème adaptation), je me suis dit que ça craint et j’ai cherché une autre ass. mat. !!

  2. Pas facile tout ça ! Ça va mieux avec la nounou, mais les problèmes de communication et les divergences de points de vue persisteront. Pour l’instant, on continue comme ça et on verra bien …
    Tu as trouvé une assistante maternelle ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :