Aller au contenu principal

Quand tout le monde veut que j’arrête l’allaitement

Mini capuchon ne fait pas ses nuits, ou pour être plus exacte elle ne fait plus ses nuits. En effet, elle les a faites entre ses 6 semaines et ses 4 mois et depuis c’est fini ! C’est pas la peine d’insister c’est comme ça. On aura beau l’implorer, essayer de la raisonner, elle se réveillera minimum 2 fois dans la nuit, 4 fois quand quand elle angoisse pour de sombres raisons telles que la reprise du travail de sa maman …

Alors, si depuis le début, je fais preuve de bonne volonté et prends mon mal en patience, j’avoue que depuis quelques semaines, je suis au bord du craquage. En effet, gérer le travail à temps plein avec des liliputiens absolument pas tendres (voire carrément durs …) en même temps que des nuits hachées (et si tu as bien suivi, encore plus hâchées depuis que je travaille :D) c’est juste devenu inhumain. Si on ajoute à cela, que comme la majorité des mères, j’enchaine travail, et gestion de mini capuchon en quasi non stop, que dès que j’ai un peu de temps libre je dois le consacrer à la préparation de mes cours, tu obtiens un savoureux mélange d’hystéro prête à tout pour une heure de tranquilité ! A tout ! Mes seules soupaps et moments pour moi se réduisant à mes petits instants bloguesques volés à droite à gauche, à mes rendez-vous hebdomadaires avec madame la psy qui fait la tronche et les quelques instants entre copines qui restent hyper rares.

Quel rapport avec l’allaitement ? J’y viens. Il y a quelques jours, j’ai été arrêtée par mon médecin qui m’a prévenue que je ne tiendrais pas le coup si je continuais ainsi et qu’il fallait que ça change. Ok, donc concrètement que dois-je faire ? Mon médecin prend un ton péremptoire : « Vous devez arrêter l’allaitement ! Votre fille est trop grande et vous êtes vraiment une bonne poire. » Ok, ok. Donc ma fille de 11 mois est trop grande pour prendre mon lait, je note. Ensuite, je suis une bonne quoi ? Une bonne poire, ok merci de l’info. Et je dois donc ne plus me laisser manipuler par mon enfant.

Je rentre à la maison et j’informe barbe de 4 jours que nous sommes de bonnes poires en puissance et que mini capuchon derrière son sourire enjoleur cache un hideux stratagème visant à nous faire faiblir la nuit, pour venir la caliner quand elle s’éveille !!! Quel culot ! Je l’informe aussi que c’est de notre faute puisque nous avons continué l’allaitement bien trop longtemps. Je lui dis « va chercher le fouet, qu’on s’auto-flagelle un peu ! »

Quelques jours plus tard, je parle de nos déconvenues à ma psy (oui je vois une psy, cherche pas je suis un peu tarée, ou j’essaye de vaincre de vieux démons … au choix). Je connaissais sa position sur l’allaitement, donc c’est presque la peur au ventre que je lui avoue à demi-mots que je ne l’ai pas écoutée et que j’allaite toujours ma fille. En bonne psy qui se respecte, elle me demande pourquoi j’ai peur qu’elle se fâche, je lui rappelle qu’elle pensait que ça rendait la séparation plus difficile. Et elle me répond que c’est ce que semble penser ma fille aussi … un ange passe … je réfléchis à cette phrase. J’y réfléchis encore. Est-ce de ma faute donc si ma fille se réveille la nuit ? Est-ce que l’allaitement rend la séparation plus dure ? Je n’ai pas fini de me poser des questions.

IMG_4097 (2)
Conclusion : je n’en veux pas à mon médecin qui m’a gentiment arrêtée pour que je puisse … DORMIR. Mais je n’adhère pas à sa vision des choses concernant le rapport parents/bébés. Je ne me sens pas manipulée par ma fille et surtout je n’ai pas envie d’instaurer des rapports de force stériles avec elle. Mais je sais par contre, que je ne pourrai pas compter sur ce doc à l’avenir, que dans sa vision des choses si je suis fatiguée c’est de MA faute.

Concernant l’allaitement, je ne pense pas que ma fille soit trop grande pour recevoir mon lait. Je n’ai pas l’impression non plus que l’allaitement rende la séparation plus dure. Je pense en revanche qu’il a un rôle important dans mes rapports avec ma fille. Si elle ne réclame pas la tétée en mon absence, dès que je suis là elle le fait souvent. Nous sommes très fusionnelles toutes les deux, barbe de 4 jours dit de nous que nous sommes collées. Est-ce de mon fait ? Très certainement, mais un peu du sien à elle aussi. Une relation ça se crée à deux, même avec un bébé. Mais surtout, tant qu’elle est sociable et heureuse de vivre par ailleurs, je ne m’inquièterai pas. Pour l’instant, elle semble bien se porter chez sa nounou, elle adore le petit garçon qui est avec elle, elle mange bien ses purées. Je n’ai donc pas l’impression de l’avoir traumatisée ! Les nuits posent problème en revanche, mais nous ne saurons jamais quelle part l’allaitement a là-dedans. Qui sont ces gens pour énoncer comme une évidence que tous les problèmes viennent de là ?! Comme me l’ont dit d’autres mamans : arrêter l’allaitement ne garantira pas de longues nuits. L’allaitement n’empêche pas non plus l’intervention du père. Quand je ne suis pas là, barbe de 4 jours sait très bien s’occuper de notre fille, la coucher, et la faire dormir … et il n’a pas de sein. Alors certes, la nuit elle réclame toujours la tétée. Mais la solution nous la chercherons ailleurs que dans l’arrêt de l’allaitement. Par exemple,, dans des méthodes comme celle de Pantley, qui a pris pour parti de ne jamais laisser pleurer bébé.

Et vous, êtes-vous aussi fautifs pour les mauvaises nuits de vos enfants, pour la faim dans le monde et l’existence de miss France ?!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

48 réponses »

  1. Première fois que je commente chez toi je pense. J’ai un NuméroTrois de 10,5mois, il ne fait pas ses nuits ou occasionnellement. Pour ma propre survie (grosse grosse fatigue) j’ai arrêté l’allaitement à ses 9 mois, coïncidence ou pas, il a fait quelques nuits d’affilée ensuite… Le répit a été de courte durée, les nuits sont redevenues chaotiques… Je refuse à me dire que j’ai fait un mauvais choix au moment d’arrêter l’allaitement, j’ai fait ce que je pensais bon à l’époque… Toujours est-il que je pense que NuméroTrois se réveille d' »angoisse » la nuit et non pas pour faire chier sa mère, je prends mon mal en patience, je le berce pendant des heures mais je ne bosse pas à l’extérieur… Belle journée à toi!

  2. Je compatis. Mon fils de 8 mois allaité ne fait pas non plus ses nuits, mais son grand frère, lui, avait fait ses nuits à trois mois, alors que lui aussi été allaité. Donc, je crois que ça ne veut rien dire… Si tu as envie d’allaiter, c’est aux autres de respecter ton choix et tu n’as pas à te sentir responsable des réveils de ta fille. A mon avis, ce n’est pas tant l’alaitement qui t’épuise que le fait de s’occuper d’un bébé tout en travaillant à l’extérieur… Je te souhaite vraiment bon courage car j’ai connu ce type de situation et ce n’est vraiment pas facile.Repose-toi bien pendant ton congé (et pardonne-moi ce commentaire décousu car mon fils essaye de m’attraper le clavier).
    .
    .

  3. Je vis la même chose que toi depuis 10mois 1/2 et depuis une semaine à ma grande surprise mini panda nous fait des nuits…Il lui aura fallu prendre confiance, savoir se rassurer seul pour se rendormir par lui même..
    Un doudou et son pouce sont ses 2 alliés dans cette nouvelle aventure..
    On a décidé il y a environ un mois de décaler la tété avant le bain puis de lui donner une soupe..
    Du coup il va au lit après un gros câlin et non pas en s’endormant au sein, hasard ou pas..depuis une semaine il se réveille au petit matin ..
    Je vous souhaite de trouver le bon rythme et surtout que mini capuchon trouve de par elle même le chemin des jolis rêves..
    Bientôt ce sera que du bonheur!
    Bises!

  4. Je n’allaite plus depuis trois ans et je ne fais que passer pour te dire Félicitations! Bravo pour ton intégrité admirable.
    Et sinon: vire ta psy et trouve en une qui tire pas la tronce. Si déjà elle manie l’allaitement comme tu l’explique alors qu’elle sait que c’est important pour toi… ça sera quoi après?

  5. Bonjour,
    Je pense que l’important, c’est de faire comme TOI tu le ressens. Toi et pas le médecin, la psy, la belle-mère ou le concierge… Ce serait dommage de vous priver toutes les deux de l’allaitement sur de mauvais conseils (qu’on soit bien d’accord, hein, je n’oblige personne à allaiter, encore moins à s’y forcer, mais je trouve désolant à l’inverse, si on est bien dans l’allaitement, de rompre cette relation sous des pressions extérieures pas forcément justifiées).
    D’autant qu’en l’occurrence, il n’y pas de règle, pas de corrélation entre l’allaitement (ou pas) et la qualité du sommeil. Tu trouveras des bons et des mauvais dormeurs chez les biberonnés comme chez les allaités. S’il y avait une méthode miracle sur le sommeil, ça se saurait !
    Pour ma part, j’allaite toujours mon petit bonhomme de 18 mois. Il a fait ses nuits à 2 mois 1/2 (des nuits délirantes de 14 ou 15 h d’affilée ! Les premières fois, je m’en inquiétais presque !) mais il y a aussi eu des périodes difficiles, notamment un creux entre 5 et 7 mois, dont 2 ou 3 semaines où il se réveillait systématiquement 3 fois par nuit. Maintenant il dort 11 à 12h par nuit, généralement sans souci, mais parfois un réveil occasionnel, ou sur quelques jours. Et si les raisons m’échappent parfois ; je sais que ce n’est pas juste pour m’embêter ! Et j’avoue que je trouve ça super pratique d’avoir un sein réconfortant à disposition en cas de besoin. Bon, j’avoue, j’ai quand même mis des limites dans le gros creux des 5-7 mois : au bout de quelques semaines, j’ai dit « OK pour la 1ère tétée, mais juste un câlin au 2ème réveil, pour dire que je suis là, que je ne t’abandonne pas mais que j’ai aussi besoin de dormir et que je te demande de faire un effort ».
    Car en parallèle, il faut pouvoir t’occuper de toi. Ne pas oublier que tu as des besoins aussi, à commencer par celui de dormir. Et même si ce n’est pas facile, peut-être peux-tu trouver de petits créneaux (genre une sieste le week-end en même temps que mini capuchon, ou pendant que son papa s’occupe d’elle…) ou une autre organisation en fonction de ce que vous pouvez faire (la logistique et le soutien de l’entourage sont propres à chacun ; difficile de donner des conseils qui ne soient pas complètement à côté de la plaque !).
    En tout cas, bon courage pour trouver peu à peu votre équilibre !

  6. Et si ce n’était pas l’allaitement qui était en cause, mais comme tu le dis si bien la reprise du boulot ?!!! peut-être tout simplement ta fille a-t-elle besoin de ta présence et ne l’ayant pas la journée elle se tourne vers toi la nuit ? Ca parait somme toute logique non ? Et sinon, as-tu essayé le cododo pour être moins fatiguée ? Si tu le fais, surtout n’en parle pas à ta psy… la pauvre, elle en sera toute retournée 😉
    Les clichés ont la vie dure… Mais l’allaitement n’est pas forcément en cause. Je connais des mamans qui ont stoppé l’allaitement et dont l’enfant (18 mois) se réveille toujours 1 à 4 fois par nuit… Je connais des mamans qui n’ont pas allaité et dont les enfants dorment mal… Je connais mes deux filles, toutes deux allaitées, la première a fait ses nuits à 5 mois, la seconde ne les a jamais faites…
    Chaque enfant est différent, ce qui fatigue, ce n’est pas l’enfant, c’est d’être dans une sociétyé ou la maman est peu soutenue et ou elle doit se faire une raison et reprnedre le boulot trop tôt. trop tôt pour son bébé et trop tôt pour elle…

  7. Mon fils a fait ses nuits à trois ans passé et sa soeur de 10 mois à l’air de prendre le même chemin. je n’ai allaité que jusqu’au 5 mois de l’un et de l’autre et je n’ai vu aucun changement après l’allaitement.Par contre n’hésite pas sur les complements alimentaires (vitaamines) pour t’aider à supporter la fatigue.

  8. Et ben…je ne savais pas que tu étais crevée comme ça..!! « L’allaitement fatigue » c’est l’argument de ceux qui n’y connaissent rien..!! Honnêtement, je ne sais pas si les bébés allaités font plus ou moins leur nuit que leurs comparses non allaités…Les miens (allaités) ont toujours réclamé une petite tétouille jusqu’à 18 mois à l’aise… (GPL s’y est remis récemment d’ailleurs!!).. ceci étant, comme c’était une fois ou deux…juste le temps de téter, je n’ai jamais ressenti de fatigue subséquente et le reste de la nuit était sereine…Par ailleurs, sevrer un bébé de 11 mois ce n’est pas de tout repos et ça ne se fait pas du jour au lendemain, crois moi…
    En ce qui concerne ton doc, la question est médicale, tu es fatiguée et il ne sait pas comment te soulager… ce n’est pas toujours facile de trouver les bons leviers et les bonnes solutions… commencer par supprimer le superflu (prendre une femme de ménage, se faire livrer les courses, se décharger des activités non obligatoires….etc…), trouver une baby sitter pour les coups de blues et pour pouvoir sortir une fois toutes les 2-3 semaines avec ton homme…après, tu n’es pas obligée de dire la vérité à ton médecin!! ça fait bien longtemps que je ne dis plus à tout le monde que GPL ne tète plus la nuit!! D’abord parce que c’est MOI qui l’élève et que ça me regarde MOI et ensuite parce que je n’ai ni la force ni l’envie de me justifier!!
    Du côté de ta psy, c’est différent…!! Parce que ce n’est pas le versant médical qu’elle considère… Elle a ses préjugés comme tout le monde, et elle est empreinte de la culture de sa génération ainsi que de sa culture professionnelle… Personnellement, je fuis comme la peste les psys qui versent dans la culpabilisation (le quotidien nous donne assez de raisons comme ça de nous en vouloir!!!)…
    Toi SAIT ce qui est bon pour ta fille… toi SAIT si elle et toi êtes prêtes pour le sevrage… fait toi confiance et surtout prend soin de toi… tu es IMPORTANTE!!!

  9. Je commente pour la première fois chez toi. Ce que je constate, c’est que dès qu’on a un souci avec notre bébé, la première chose que nous conseillent les médecins et nos proches c’est d’arrêter d’allaiter.
    Le problème c’est qu’il n’y connaissent pas grand-chose en allaitement, du coup, ils préfèrent gérer les pbs avec des bébés au biberon.
    Je te conseille vivement d’aller faire un tour sur le forum du réseau Morphée : http://morphee.forumpro.fr/.
    Il est spécialisé dans les troubles du sommeil et il y a une rubrique sommeil du nourrisson. Perso ça m’a beaucoup aidée. Bon courage en tout cas, j’espère que ton petit bout va moins se réveiller la nuit.

  10. Bonjour,
    Je dirais comme Oriane,j’ajouterais seulement que l’OMS (himself !)préconise un allaitement jusqu’aux 2 ans de l’enfant, et que sur le site de la leache ligue ( dont je ne fais pas partie, mais qui a de bons articles,qui s’appuient sur des études scientifiques )ils donnent des astuces et/ou des explications qui pourront peut être vous aider à prendre une décision. Voilà !
    Ma conclusion; c’est vous les parents, et donc c’est vous qui savez ce qui est bon pour votre enfant. écoutez vous !

  11. J ai vécu la même chose pendant un an mais je ne travaillais pas,j ai Lu pantley, j ai tenté pas mal de choses puis à l approche de sa première bougie j ai dit stop ça suffit, tu es assez grande pour ne plus teter la nuit, j ai donc entamé un sevrage nocturne en douceur elle tetait à 2h 4h 6h j ai donc commencé par le réveil à 2h je l ai prise dans mes bras lui est proposé de l eau sa tetine et lui ai expliqué que la nuit il n y a pas de tetee au bout d une semaine elle ne se réveillant plus à 2h puis j ai fait la même chose avec 4h et 6h à disparu de lui même peu après, le meilleure conseil est de t écouter et de trouver la solution qui vous convienne à toutes les deux.

  12. ne savais tu pas que les bébés de 11 mois sont machiavéliques ??? bref… fais comme tu le sens, et comme la poupette le sent aussi. C’est important de s’écouter, aucun binôme maman/bébé ne marche pareil. alors écoutez vous, et crotte pour les autres

  13. bonjour,
    juste pour apporter ma petite expérience… Peut-être que ta fille a juste besoin d’être rassurée, elle veut peut-être juste vérifier que sa maman est bien toujours là la nuit, surtout si tu as repris le travail. Essaie de lui parler, de lui expliquer que tu seras tjs là pour elle, et que la nuit elle peut dormir tranquille, que tu es à côté. Après, je ne sais pas quelle part peut bien avoir la fatigue de l’allaitement par rapport à une fatigue due à un manque de sommeil… Je ne crois pas que ça joue beaucoup. Allaite ton bébé tranquillement et sereinement, et n’écoute pas tous ceux qui te donnent des conseils mais qui le plus souvent n’ont jamais allaité. J’allaite toujours mon 2ème bébé agée de 19 mois, qui ne fait pas ses nuits, mange peu de purée… Et j’en entend aussi 😉
    Profite de ces moments privilégiés entre toi et ton bébé !

  14. je n’ai pas lu les autres commentaires, donc j’ignore si je vais faire des redites… excuse moi en avance.
    j’ai connu aussi les remarques et critiques sur l’allaitement et c’est très agaçant !!! (j’ai tenu 22 mois pour mon bonhomme, et j’ai dû arrêter à l’occasion d’un petit souci de santé). Même le papa trouvait que c’était un peu long. Et c’est sûr qu’on se demande toujours, quand réveils nocturnes (nombreux) il y a, si c’est de notre faute. Parce que bb a vraiment faim, ou qu’il veut un calin (qu’on lui donne et qu’il redemande donc), ou autre… je ne sais pas où en est ta puce avec les dents, mais cela contribue souvent à réveiller les bébés ! Pour la nuit, si tu arrives à l’épuisement et vu qu’elle n’est plus toute petite, tu peux, sans la laisser pleurer pour autant, envoyer papa la consoler et l’aider à se rendormir, après l’avoir prévenue la veille que tu étais épuisée, et qu’elle pourrait téter autant qu’elle veut le matin, la journée (quand c’est possible) et le soir, mais pas la nuit. Peut-être pas facile pour papa la première nuit, mais ça peut peut-être marcher, et dans ce cas, rapidement à mon avis (3 jours). Cela n’empêche pas de subir des retours arrière par la suite…. on oublie avec le temps (et il n’a que 3 ans), mais mon bonhomme a fait vraiment des nuits sans réveil, pendant de nombreuses nuits d’affilée vers 20-24 mois….
    En tout cas, courage pour ce rythme d’enfer de Maman que tu nous décris et j’espère que tu vas arriver à te reposer !

  15. Bonjour,
    Je salue ta persévérance ! Et je la comprends!
    Bb1 a fait ses nuits à 1 mois, bb2 les faisaient à 3 sem jusqu’à ma reprise du boulot pour ses 3 1/2mois. Et depuis, il se réveille au moins 1 f/nuit à presque 14 mois…
    Alors qd on me dit c’est pcq il a faim, tu ferais mieux de lui donner 1 bouillie et il te fait 1 caprice: je réponds que même après 1 plâtrée de polenta, il me réclame vers 2h30.
    Et que le mettre au sein cela permet qu’il se rendorme vite et moi aussi!
    Alors même si certains matins je suis au radar je continue pcq mon fils à besoin de moi et ca il n’ y a que nous ses parents pour le comprendre!!!
    Allez courage et qd tu es debout la nuit, dis toi que tu n’es pas seule: on est d’autres debout comme toi!

  16. Ma fille va avoir 2 ans mais à l’âge de 8 mois, alors que j’avais arrêté l’allaitement, elle n’a plus fait ses nuits. Mon mari et moi avons pris notre mal en patience, l’avons bercée pendant des heures et la méthode douce a fonctionné!!!! Courage les mamans! Moi je remets ça avec tibout de 3 mois!!!

  17. Non ce n’est pas l’allaitement, ce sont plutôt les nuits hachées et le rythme soutenu depuis la reprise du travail. Mais beaucoup de gens pensent que l’allaitement est responsable des mauvaises nuits … Bon courage avec ton petit bout 😉

  18. On progresse en ce moment puisqu’elle s’endort seule après le rituel et à heure quasi fixe. Les siestes sont aussi de plus en plus longues depuis deux mois. Donc là-dessus c’est top, il ne reste plus que les réveils nocturnes …
    Super pou mini panda en tout cas ! Je pense qu’effectivement le fait qu’il s’endorme sans le sein doit aider.

  19. Merci ! J’essaye de ne pas me laisser influencer sur ce qui me tient à cœur. Pour la psy, elle a ses qualités par ailleurs et j’essaye de faire la part des choses, je prends ce qui m’intéresse et je laisse ce qui ne me correspond pas comme son point de vue sur l’allaitement.

  20. Merci pour ton témoignage. Je sais qu’il faudrait peut-être que je me mette au sevrage pour la nuit. Pour l’instant, je ne me vois pas le faire avant les prochaines vacances car je ne peux pas me permettre d’être encore plus fatiguée même si c’est pour un bien-être par la suite. Là j’ai déjà décidé de faire systématiquement la sieste quand je garde la puce. Tant pis pour toutes les autres choses à faire … j’ai besoin de récupérer mon sommeil.

  21. Je pense effectivement que la séparation joue dans ces réveils, et pas directement l’allaitement. On fait parfois un peu de cododo, quand je m’endors pendant les tétées (on a mis une barrière sur notre lit au cas où) c’est sur ça aide un peu mais ça reste tout de même fatiguant de se réveiller plusieurs fois pas nuit. Et on dort dans la même pièce tous les trois (ce qui a choqué mon médecin …) On songe à dormir dans le salon dans pas longtemps, car apparemment ça pourrait jouer sur les nuits …

  22. Oui, je suis vraiment naze et surtout sur les nerfs … d’où mes envies de départ 😉
    Je sais que l’allaitement n’est pas à remettre en cause, en plus exactement comme tu le dis un sevrage à 11 mois risque d’être épuisant et en plus si moi je n’ai pas envie de le faire, quel message enverrais-je à ma fille ?! Dans le genre, incohérent, c’est pas mal.
    Pour la psy, j’en ai eu besoin à un moment donné, ça m’a permis de distinguer certaines choses dans le flou dans lequel je me trouvais. Maintenant, j’en ai moins besoin et je songe doucement à arrêter. Mais j’ai toujours pris du recul par rapport à ce qu’elle pouvait me dire en essayant de ne pas me perdre de vue non plus.

  23. J’ai fait un tour sur ce forum, c’est intéressant mais la solution proposée en premier ne me convient pas personnellement. A savoir la thérapie comportementale avec le système de laisser pleurer 5 minutes, puis 10 puis 15. On m’avait déjà proposé de le faire quand ma fille avait un mois et je sais que beaucoup de gens le font mais je ne me sentais pas de le faire et 2 semaines plus tard, elle a fait ses nuits ! Bon là ça fait longtemps qu’elle ne les fait plus, il y a un souci mais je ne peux toujours pas me résoudre à adopter ce système. Surtout qu’en faisant les choses à notre façon, elle a fini par faire de longues siestes et à s’endormir seule. Mais c’est surement plus long !

  24. Pfff y’a pas de règles. J’ai allaité 4 mois mon Premier. Il a fait des siestes de plus de 30 minutes à 9 mois seulement et fait ses nuits à 18 mois. A 1 an il réclamait encore des biberons la nuit.
    En revanche je compatis car si j’ai souffert d’une chose: c’est du manque de sommeil. C’est une torture en effet. Mais tout passe et si l’allaitement vous procure encore du plaisir, poursuivez! l’essentiel est là!

  25. Je pense moi aussi que l’allaitement n’est pas le responsable des réveils nocturnes de nos petits! Mon aînée a fait ses nuits à 4 semaines! Des vraies bonnes nuits de 10 ou 11h, sans exceptions! Ma 2nde a fait ses nuits à 7 mois… Et ma 3ème (actuellement 19 mois) les fait depuis 2 mois!… Alleluia quand même! Elle me réveillait encore 2 à 3 fois par nuit… Peut-être que le sevrage nocturne les aide à faire leurs nuits (enfin, surtout les notres, parceque soyons franches, elle ne se réveillait pas franchement…), mais comment s’y prendre? Et puis je ne crois pas que les bébés des années 60 et 70 (dont je fais partie) presque tous biberonnés aient plus épargnés leurs mères que les autres!! Je crois qu’il est dans la nature du petit humain de ne pas faire des nuits d’une traîte, par contre ça nous pose souci car ce n’est pas compatible avec nos vies qui ne sont elles pas naturelles (laisser notre petit 10h d’affilée à une autre pour aller bosser!) et que notre société veut nous faire croire qu’ils devraient faire leurs nuits!! Et de plus, tout est toujours la faute de l’allaitement, n’est-ce pas… Bon courage!!

  26. Erf pour ton doc aussi l’allaitement est la cause de tous les soucis de ton enfant… Alors rassure toi ils doivent avoir un cours magistral la dessus, du coup la mienne qui faisait super bien ses nuit a la sortie de la maternité (00h00 – 7h00 et 7h30 – 12h00) une tetouille au milieu bien sur) ne les a plus faites a 3 mois et demi… Juste après le rdv chez le doc où fort sympathiquement il m’a dit de la complémenté parce qu’elle ne prenait pas assez de poids, donc 4 jours de nuit cahotiques, ca revient doucement des nuits « normales » et zou modification environemental (changement de lit le berceau devenant trop petit) zou renuit cahotiques. A chaque fois elle a 19 mois, toujours allaitée, et toujours rien de mieux que le néné de maman pour calmer les angoisses. Par contre nous on a arrêter de rester réveiller quand elle est en pleine crise d’angoisse, c’est zou au milieu du dodo de papa maman, open bar sur les nénés a maman, et maman, papa bebe finissent par ronfler joyeusement de concert en moins d’une heure… Tente tu verras c’est tout de meme mieux pour tout le monde et ca evite les crise de fatigue. Sinon j’ai eu aussi le droit a l’allaitement l’empeche de grandir, grossir, faire ses nuits, manger correctement, se sociabiliser, d’être indépendante… Bref eu le droit a tout ou pas loin blinde toi parce que t’es pas sortie de l’auberge vu ton doc… et faire dodo en meme temps qu’elle oui oui oui …. Sinon le bain commun ca marche bien pour l’apaiser avant la nuit. Bisous

  27. Bonsoir,
    Mon fils à 25 mois et je l’allaite encore…le jour. Avant, il se réveillait 5 fois par nuit , toutes les 1h30 à 2 heures et réclamait le sein pour se rendormir (il n’a JAMAIS fait ses nuits et elles ont été pires à la reprise du travail à ses 3 mois). J’ai essayé la méthode Pantley sans succès vers ses 1 an (quand j’ai retrouvé les petites fiches où j’avais noté ses réveils, je me suis demandé comment j’étais encore vivante après mois comme ça!). A ses 18 mois, je n’en pouvais tellement plus que j’étais prête à le sevrer totalement pour enfin dormir. Je suis allé voir une conseillère en lactation (Veronique Darmangeat) pour lui demander conseil. Et Ô bonheur, elle m’a dit qu’il était plus facile à cet âge là de ne le sevrer que la nuit pour qu’il puisse compenser le jour. Elle m’a aussi dit que 5 réveils c’était beaucoup et que probablement qu’il allait encore se réveiller, que l’allaitement n’était pas la cause des réveils. J’étais avec mon fils lors de la consultation et il a tout écouté. Le soir, je lui ai réexpliqué, et il s’est couché et endormi après avoir tété. Au premier réveil, il a beaucoup pleuré, mais j’ai tendu le coup : il m’a aidé car il n’a pas essayé de prendre le sein de force, il avait très bien compris. Les 10 premières nuits ont été difficiles, c’est vrai. Mais rapidement, il s’est réveillé de moins en moins. Aujourd’hui, il se réveille au plus une fois par nuit, me réclame et se rendort sans téter, mais en touchant un sein. (il est bcq plus facile de retirer un sein d’une main que d’une bouche…) Par ailleurs, comme ton bébé, il était déjà capable de s’endormir seul à la crèche, mais si j’étais à disposition, il ne s’endormait qu’avec moi (c’est toujours vrai d’ailleurs). J’ai eu la même remarque sur l’allaitement et la séparation par la psy de la crèche. Pour la petite histoire, on a eu une « rechute » cet été, car les circonstances ont fait que je lui ai redonné le sein la nuit (pour le faire taire et qu’il ne réveille pas toute la maisonnée, c’est tellement simple…) et il a vraiment fallu recommencer le sevrage. Quand il est malade, je lui redonne le sein la nuit, mais jamais plus de 2 nuits de suite, il reprend trop vite les vieilles habitudes. Il reste tout de même un petit dormeur (21h30-6h30, avec petit-dej tétée dans le lit parental)
    Je continue à affirmer que les réveils nocturnes et l’allaitement n’ont rien à voir (je voudrais quand même pas donner raison à tous ceux qui m’ont dit : évidemment si tu l’allaites encore….) mais tout de même pour mon petit bonhomme, on dirait bien que sevrage la nuit et meilleur sommeil ont un lien 😉
    Je raconte un peu ma vie, mais vraiment j’ai l’impression que vous vivez ce que nous avons vécu : même commentaires des gens extérieurs et même analyse personnelle de la relation mère-enfant allaité. Nous dormons depuis 6 mois, vous allez bientôt trouver votre solution et vous aussi, enfin dormir!
    Bonne chance!

  28. ou la la quelle psy moi j’aurais changé 🙂 ses nuits des 6 semaines ? au moins tu t’es reposé un peu avant la tempête ! moi il n’a pas fait ses nuits jusqu’à 2 ans et plus je crois faudrait que je revois mes tablettes et c’est à partir d elà que tout est parti de travers lol alors que je commençais enfin à dormir: harcelemnt moral au travail puis psy l’inverse quoi

  29. Bonjour à toi,
    Comme un semblant de vécu en lisant ces quelques lignes…
    Ma fille va bientôt avoir 2 ans et j’ai arrété le sein à ses 18 mois, en profitant de vacances. A ma grande surprise ,alors que depuis 18 mois je faisais des nuits hachées, depuis elle fait ses nuits! Incroyable mais vrai! Cependant je ne regrette pas les 18 mois d’allaitements, et j’ai décidé d’arrété parce que je la sentais prête, cela s’est fait très naturellement et dans le calme. La reprise du travail et ta fatigue font peut être que tu as une baisse de lait d’où des tétés plus fréquentes… Bonne chance pour la suite!

  30. Bonjour
    Je pense que tu as raison de faire de la résistance…l’allaitement c’est un choix personnel…il n’y a pas de date limite de péremption! Perso, j’ai allaité MiniMiss jusqu’à 18 mois et j’ai arrêté quand je l’ai voulu et que j’ai senti que c’était le bon moment pour moi et ma fille. Vers 11-12 mois, elle a eu aussi une période difficile avec des réveils nocturnes..on ne savait pas très bien si elle était réveillée ou pas en fait…son papa essayait de la calmer et s’il n’y arrivait pas j’arrivais, avec mes « supers pouvoirs » et je l’allaitais pour qu’elle se calme…et je me demandais bien comment faisaient les mamans qui n’allaitaient pas? Moi, je te conseille de d’écouter tous les conseils que l’on te donne (après tout il faut aussi parfois se remettre en question), les digérer, les compiler et ne garder que ce qu’il te semble le mieux…

  31. Je suis une maman qui a allaité longtemps ses enfants et mon petit dernier se réveillait très souvent la nuit… Je voulais juste te remercier pour cette note qui m’a fait du bien et te souhaiter bon courage pour les nuits ( mon bébé s’est finalement calmé avec de l’homéopathie!!!!)

  32. Tu sais ma fille Capucine ( 27 mois ) n’a pas toujours des nuits parfaites, et pourtant je n’ai pas allaité…
    On est collées toutes les 2, et pourtant pas d’allaitement…
    Je ne crois pas que l’allaitement soit le Mal incarné…
    Si elle vit bien vos séparations, je suis d’accord avec toi pour dire qu’elle grandit bien… On ne peut pas lui demander d’être autonome de toi si petite… Je crois qu’il faut laisser faire le temps et la laisser grandir…
    Pour info, j’ai une amie qui tient un blog aussi et qui a une petite fille de 27 mois comme la mienne, et qui est toujours allaitée… Elles sont très heureuses !
    Bon courage et bises !
    SandRyne

  33. Je n’aurais pas vraiment appelé ça « se mettre au sevrage pour la nuit ». Il m’arrive encore de faire une tétée nocturne quand il en a besoin : en cas de maladie, de fuite entrainant un réveil intempestif… ou de raisons obscures qui m’échappent parfois ! C’est seulement dans la période ou c’était systématique (avec l’impression que ça devenait une habitude plutôt qu’un besoin réel), qu’au bout de 3 semaines, je lui ai demandé de faire un effort de son côté.
    Et à part ça, si je puis me permettre : ne culpabilise pas quand tu prends le temps de récupérer ! Ton sommeil est plus important que les choses qu’on a toujours à faire ; et je serais tentée de croire que mini-capuchon dormira encore mieux si tu es toi-même reposée et donc plus détendue.

  34. Je vis un peu la même chose que toi, ma miss est allaitée depuis 7 mois et demi , et les nuits ça n’est pas du tout mais alors pas du tout ça ! je me demande encore comment je tiens avec le boulot …pour ma part je suis dans l’incapacité la nuit de lutter et de ne pas lui donner la tétée sinon c’est moi qu’on va ramasser à la petite cuillère! Du coup ça exaspère les gens de mon entourage et j’ai droit à toutes sortes de conseils comme arrêter l’allaitement ! mais mon fils 22 mois allaité exclusivement jusque 5/6 mois puis mixte jusqu’ à 7/8 mois a toujours eu un mauvais sommeil et de multiples réveils la nuit , du coup je continue l’allaitement car son arrêt n’est pas garanti de nuits complètes !
    COmme toi je compte regarder la méthode pantley ! tu as déjà commencé ? c’est interessant ? utile ?

  35. j’ai arrêté d’allaiter mon premier en partie pour céder à la pression extérieure qui m’assurait qu’il ferait ses nuits dès qu’il aurait bu son bib du soir et qu’il aurait compris que mon sein n’était pas une tétine… et je m’en suis mordue les doigts, car il n’a fait ses nuits que bien plus tard, quand j’ai arrêté de le câliner la nuit pour compenser l’absence de tétée… j’allais le voir, hein, parce que j’aime pas laisser les bébés pleurer (il paraît d’ailleurs que c’est aussi pour ça que mon fils ne faisait pas ses nuits…. aaarrrrggg quelle mauvaise mère je fais !!), mais je ne le prenais plus dans mes bras.
    mon deuxième, à 9 mois, est toujours allaité, ne fait toujours pas ses nuits mais, lui, il a la chance d’être le deuxième d’une maman qui sait maintenant qu’on ne la lui fera pas une deuxième fois…

  36. Merci de ton témoignage. J’essaye mollement de la sevrer la nuit avec la méthode Pantley en utilisant la tétine mais pour l’instant les cris de mini capuchon de moi au milieu de la nuit ont raison de moi !

  37. Effectivement, ses dents poussent et je pense que ça joue pas mal. Pour le papa c’est compliqué car on dort dans la même pièce tous les trois, et il est persuadé que la petite a u radar à maman :p Du coup il me la refile en trois secondes à chaque fois.
    Oui, c’est dur ce rythme, l’an prochain je prends un temps partiel !!!

  38. Comme toi, même si elle mange une purée le soir, ça ne l’empêche pas de se réveiller, donc effectivement ce n’est pas la faim. Mais comme toi, je trouve ça pratique aussi de pouvoir rendormir ma fille rapidement.

  39. Quels tacts ses psy et ses docteurs ! … Surtout ne te culpabilise pas ! Continue d’allaiter, c’est tellement un bon cadeau que tu lui fais. Pour dormir un peu plus la nuit, tu peux essayer de lui donner une purée de légumes ou une compote le soir avant la « tété câlin » dont elle semble avoir besoin. La digestion la fera sûrement dormir plus longtemps. Courage ça ne doit pas être facile à gérer cette fatigue…

  40. C’est super si elle s’endort seule le soir, du coup si elle se réveille la nuit petit à petit elle arrivera à se rendormir toute seule..Je vous souhaite de belles nuits paisibles 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :