Aller au contenu principal

Le temps qui passe

« Profites-en, ça passe tellement vite ! » « Ils grandissent tellement vite à cet âge-là » et j’en passe. Ces petites phrases on les entend souvent quand on entre dans le club des parents. Seulement moi, je l’avoue, je ne l’entends pas de cette oreille. Au début, cela a même été le contraire, je l’ai trouvée longue la période où mini capuchon était nouveau-né, pourtant 3 ou 4 mois, ce n’est rien dans une vie. Peut-être que cela m’a paru long car j’étais fatiguée, que je tentais de trouver mes marques. Puis depuis qu’on a trouvé une routine, je trouve que le temps passe à sa juste vitesse, ni trop lent, ni trop vite, il s’écoule au rythme des tétées, des rituels, des promenades avec mini capuchon. Elle évolue beaucoup, mais je n’ai pas l’impression d’être spoliée, qu’on m’a arnaquée en me volant des moments de son évolution.

Peut-être que je changerai d’avis dans quelques années, peut-être que je penserai à cette époque avec nostalgie en me disant que tout est allé trop vite. Mais, pour l’instant, j’ai la sensation d’avoir pleinement conscience du cadeau que représente cette petite fille qui grandit à nos côtés, qui vit avec nous et qui expérimente une nouveauté toutes les semaines. 

Je ne suis pas non plus d’accord avec cette phrase « Il ne faudrait pas qu’ils grandissent. » J’ai toujours envie de répondre « Ben pourtant, c’est le but ! » Avoir un enfant, ce n’est pas juste faire un bébé, j’ai bien l’intention de la voir grandir ma fille, de la voir devenir une petite écolière, une jeune fille qui ne peut plus piffrer ses parents, puis une belle jeune femme indépendante. On n’y est pas, et pour l’instant je profite surtout de la fusion avec mon bébé, autant que je peux mais j’ai pleinement conscience que chaque jour, elle prend un peu plus son indépendance.

Horloge-avec-homme-london

 

Le temps passe à sa juste mesure et chaque jour offre sa nouveauté à nos yeux ébahis !

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 réponse »

  1. je n’ai jamais non plus trouvé que le temps passait trop vite concernant mes zouaves. pourtant ils sont arrivés à un an…alors je me suis gavée d’eux! 😉
    moi j’ai coutume de dire que la vie est bien faite. un exemple? au moment ou j’ai commencé à ne plus pouvoir les porter aussi facilement, ils ont commencé à avoir envie de plus d’autonomie. Le pied! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :