Aller au contenu principal

Le cododo, bizarre, vous avez dit bizarre ?

Je fais partie de ces mamans qui refusaient totalement l’idée du cododo. Et pourtant, pourtant … c’est quand j’ai cédé à la tentation de m’endormir avec ma fille que j’ai rattrapé un minimum de ma fatigue. Je ne veux pas revenir sur la controverse posée par le cododo en terme de sécurité. D’autres blogueuses sont déjà revenues sur les conditions à réunir pour effectuer un cododo sur et serein. Non, je voudrais surtout parler de cette pratique comme étant culturellement inconfortable pour beaucoup de personnes.

Ibt 024
En effet, quand je dis qu’il m’arrive de m’endormir avec ma fille, on me regarde souvent avec de grands yeux. Je pensais être une extra-terrestre jusqu’au jour où j’ai rencontré une jeune maman qui a annoncé en plein repas devant une tablée fort nombreuse, et sans la moindre gène, qu’elle dormait dans un lit familial avec son mari et ses deux petites filles en bas âge.

Cela m’a fait réfléchir, finalement il y a peut-être autant de pratiques que de familles ! Dans Elever son enfant … autrement,  Catherine Dumonteil-Kremer nous rappelle que le cododo a été culturellement admis, dans les sociétés occidentales, jusqu’au XIXe siècle. Et surtout, qu’il est pratiqué dans de nombreuses cultures. « Une étude de 186 sociétés traditionnelles a montré que 46% d’entre elles pratiquent le lit familial, et 21% le sommeil partagé. » « Tous ces éléments tendent à prouver que notre manière de dormir est culturelle. »

Deux témoignages de maman qui ont décidé de partager leur sommeil avec leurs enfants, viennent apporter un éclairage sur ces pratiques. L’une d’elle, alors qu’elle refusait catégoriquement de dormir avec ses enfants, a finalement adopté, le lit familial. Un vrai projet parental, d’après l’auteur du livre. « Nous dormons maintenant à 5 sur un grand matelas. Pour notre part, notre sommeil est de bien meilleure qualité. » Elle parle des aménagements de l’espace qui lui permettent de gagner en m2, du regard étonné des visiteurs qui se posent parfois des questions sur la vie sexuelle du couple. Elle répond souvent, avec amusement, que le petit dernier ne s’est pas fait tout seul.

En effet, il y a tout cela aussi dans le cododo, ou dans les interrogations qui accompagnent cette pratique. Quelle vie sexuelle peut-on avoir dans ces conditions ? Sans rentrer dans les détails, il me semble que le simple fait d’avoir un bébé bouleverse les schémas organisationnels en terme de vie de couple, le fait de partager la chambre, ou le lit avec bébé, n’est (à mon sens) qu’un simple autre paramètre à prendre en compte mais qui n’empêche que bien peu de choses si tant est que l’envie et la créativité soient au rendez-vous.

Quant au bienfait sur le sommeil des enfants, je veux bien croire cette maman qui dit que tout le monde dort mieux ainsi, c’est ce que j’entends le plus souvent lorsqu’on me parle de lit familial.

Toutefois, je ne me vois pas non plus adopter cette pratique que je trouve bien difficile à assumer dans nos sociétés et qui pour le moment, ne nous séduit pas avec barbe de 4 jours. Concernant le cododo de façon plus générale, l’auteur nous dresse une liste des possibilités : berceau cododo attaché au lit des parents, partage de la même chambre mais chacun dans son lit, lit familial, matelas par terre dans la chambre de bébé. A vous de trouver celle qui vous satisfait le plus.

Quel que soit le choix effectué, je trouve intéressant de garder en tête qu’il faut faire celui qui convient à sa famille en particulier et de ne pas émettre de jugements hatifs concernant un sujet au combien imprégné par des préceptes purement culturels. Qui sommes-nous pour assurer qu’un enfant va mal tourner s’il dort avec ses parents pendant quelques années ?

Macaron (2)
Ceci est ma contribution aux vendredis intellos.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 réponse »

  1. Tout à fait d’accord !
    On m’en aurait parlé avant la naissance de ma fille j’aurais dit « moi jamais »… et puis on final, on fait ce que l’on peut quand c’est la seule manière de dormir un peu…
    Je ne le pratiquerais pas au quotidien pour plusieurs raisons, mais je trouve ça super de pouvoir aller à l’encontre des idées reçue pour vivre la vie de famille que l’on veut et non celle que l’on veut nous imposer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :