Aller au contenu principal

Quand avons-nous oublié ?

Quand avons-nous oublié de sourire aux matins qui chantent ? De s’éveiller impatient de commencer la journée, heureux de retrouver les visages familiers ?

Quand avons-nous oublié de s’émerveiller devant le spectacle de la vie, la nature, les couleurs, la lumière ?

Quand avons-nous perdu de vue notre enthousiasme et notre envie de découvrir, d’essayer, de se dépasser pour explorer le monde et ses possibilités ?

Quand avons-nous enfoui, caché sous des monceaux d’amertumes, de déceptions et de blessures, nos sentiments bienveillants ?

Quand avons-nous cessé d’aller vers les autres, les yeux brillants d’intérêt et d’envie de se connaître ?

A quel moment avons-nous perdu cette capacité à faire jaillir notre imagination ? A transformer chaque objet de notre environnement pour lui trouver une toute autre utilité sans le moindre a priori ?

Et surtout, surtout quand avons-nous perdu notre totale habilité à faire transparaitre par notre corps, notre visage toutes les émotions et tout notre amour ( ou notre désamour d’ailleurs)  pour ceux qui nous entourent ?

Je me pose sincèrement toutes ces questions en observant ma fille qui du haut de ses 14 mois est ce que j’appelle un bonheur sur pattes, un véritable concentré d’émotions à l’état pur, un diamant brut. En la regardant, j’ai presque honte d’être parfois si minée, triste quand je dois affronter la moindre difficulté, si renfermée quand je ne me sens pas à l’aise, ou gênée. J’ai conscience que quasiment tous les bébés ont cette joie de vivre en eux, et justement, je ne me peux m’empêcher de me demander où passe la notre, la mienne en tout cas. Où se réfugie toute cette candeur si merveilleusement joyeuse et riante ? 
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réponses »

  1. C’est tellement vrai ce que tu dis…encore hier on disait avec mon homme qu’elle a une telle joie de vivre c’est trop beau…c’est bien dommage que ça passe en vieillissant

  2. tu as tellement raison…c’est un très beau texte et une belle réflexion…avoir des enfants nous redonne le sourire et nous permet de retrouver un peu d’innocence…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :