Aller au contenu principal

Le Poussette Café

Le Poussette Café, je connaissais déjà, Barbe de 4 jours en a parlé ici. Comme beaucoup de mamans, j’adore le concept : un café où s’empiffrer de pâtisseries en sirotant un bon café, tout en contemplant sa progéniture jouer au milieu d’autres bambins, j’aime.

Du coup, cette semaine, j’y suis retournée avec minicap, histoire de profiter un peu des avantages de la capitale, même pour bébé ! C’est par un bel après-midi ensoleillé et cette fois-ci en poussette (histoire d’être en adéquation avec le nom huhu) que nous sommes allées jusque dans le 9ème.

Pour commencer, il faut l’avouer, les créatrices du Poussette Café sont des malignes. Elles ont choisi comme emplacement une rue qui jouxte un joli square rempli de devinez quoi ? De bébés ! Et de poussettes par la même occasion. Outre le fait que cela met déjà dans l’ambiance, avant d’entrer, cela nous a permis aussi de faire une petite halte verte avant le tant attendu empiffrage. Petite halte accompagnée d’une sieste au soleil pour minicap.

Une fois la belle réveillée, nous nous sommes tranquillement dirigées vers le fameux Poussette Café. J’apprécie toujours autant l’espace. Acceptation de poussettes oblige, on peut circuler entre les tables, il y a du vide ! Quelques mamans sont là, des nounous aussi, une ambiance calme règne.

Image chippée sur le site du Poussette Café, parce que je suis une buse qui n’a pas pris son appareil photo …

C’est l’heure du repas. J’avais prévu, en grande naïve que je suis, un repas pour ma puce mais comme il est indiqué sur la carte, toutes les consommations extérieures sont interdites. Cela ne me choque pas, c’est une pratique ultra courante, on a juste moins l’habitude concernant les purées de nos bébés. Mais ici, on n’est pas dans un café comme les autres et la purée justement fait partie du menu ! Qu’à cela ne tienne ! Je commande pour ma fille un menu gastronomique : purée Good goût et compote de fruits Babybio. Je ne m’oublie pas et je commande une boisson.

Minicap est d’abord interloquée, « où m’a-t-elle encore entrainée ? » se demande-t-elle, agrippée à ma robe. « Mais tu es déjà venue, tu ne te rappelles pas ? A tes 8 mois, on a pris un chocolat ! » Ah non, ça ne semble pas marcher. Je lui fais faire un tour dans la boutique, on regarde les jouets, les doudous et boîtes musicales, elle se déride. La commande arrive dans un bol anti-dérapant et je répère très vite qu’une table se libère et surtout, surtout une chaise haute se libère ! Yeah, je vous pouvoir siroter ma boisson tranquille, mini cap assise à côté de moi, comme à la maison. La dernière fois, Barbe de 4 jours avait un peu critiqué le manque de sécurité de ces chaises, à l’allure vintage. Rien n’a changé, si ce n’est l’âge de minicap, qui à 14 mois tient désormais très bien dans ces chaises. Bien installée, elle s’est enfilée la purée, sans problème, en échangeant quelques regards avec son voisin attablé lui aussi et qui semblait se délecter du même met. On échange des sourires attendris entre mamans, c’est vrai qu’ils sont trop choupinets nos petits !

Après le repas, qui se déroule dans la bonne humeur puisque ma fille tressaute de joie et d’excitation, je la dépose dans l’espace jeux. Cet espace, dans un coin du café, se résume à un tapis, quelques jouets et coussins. Je trouve l’idée très sympathique mais bien que l’on ne soit pas dans une ludothèque, je regrette un peu que les jouets soient si abimés, si sales ou peu attrayants, c’est dommage car je suis sure qu’à prix réduit, et d’occasion on peut trouver des choses très ludiques et de qualité.

Minicap ne bouge pas, je fais le tour, à nouveau, de la boutique, tout en gardant un œil sur elle. Au bout de 5 minutes, je reviens vers elle pour lui dire qu’elle peut jouer, qu’elle peut y aller. Qu’est-ce que je n’avais pas fait ?!!! A partir de là, j’ai lancé la « machine minicap ». Elle s’est mise à jouer, à toucher à tout et surtout, surtout elle s’est mise à crapahuter dans tous les sens. Alors certes, on a bien ri toutes les deux, mais difficile d’expliquer à son bébé de 14 mois qu’on ne peut pas gambader partout comme à la maison. Finalement, après avoir bien joué et une crise de frustration plus tard, j’ai pu entreprendre les démarches pour quitter les lieux !

Entreprendre les démarches c’est bien souvent changer son bébé et payer. Et changer son bébé au Poussette Café, ce n’est vraiment pas un problème puisque dans les toilettes, on a bien évidemment un espace de change ce qui est, il faut l’avouer, extrêmement rare en France (ce qui n’est pas le cas dans tous les pays !). Un change de couche et de pantalon plus tard (bah oui, elle avait nettoyé tout le parquet avec ses genoux), j’ai pu payer et repartir, les yeux remplis de toutes les jolies choses que j’ai pu voir. Car il faut l’avouer le Poussette Café c’est aussi un bel espace, une jolie déco et de jolis produits mis en vente, bref un plaisir pour les yeux !

De retour à la maison, minicap a fait une ENORME sieste, histoire de se remettre de toutes ces émotions.

La prochaine fois,  j’aimerais tester les ateliers du Poussette Café, car effectivement en plus d’être un café, une boutique (réelle et en ligne) c’est aussi un espace dédié à des ateliers parents/bébés.  J’hésite encore entre portage et chant avec bébé …

Poussette Café
6 rue Pierre Sémard 75009.
Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 18h30.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réponses »

  1. Dans tous les poussettes cafés que j’ai fait (j’en ai fait 4 : 3 à Lyon dont 1 qui a fermé + 1 à Valence dont je parle sur mon blog) aucun ne précisait que c’était interdit d’apporter de la nourriture pour son bébé. Bien que chacun proposait des compotes maisons. Je dis bien maison, là je trouve que c’est un poeu abusé de proposer du tout prêt, même si c’est bio! En tout cas, moi je suis fan de ce genre d’endroits, car désormais aller dans un bar « normal » avec son enfant, c’est bien compliqué!

  2. Ceci dit, je n’ai pas demandé si cela s’appliquait aux purées pour bébé, j’ai juste lu la mention sur la carte, sans me poser davantage de questions et j’ai supposé que cela s’appliquait à tous types de consos.

    Moi, ça ne me choque pas plus que ça, ce qui me choquerait ce serait qu’on me refuse de sortir le repas de ma fille dans un café lambda qui ne propose pas d’alternatives.

    Pour le fait maison, c’est sur ce serait encore mieux ! Je ne savais pas qu’il y en avait 3 à Lyon, j’ai l’impression que le concept se multiplie !

  3. En fait à Lyon il y a le précurseur : le « Kafet o mômes », c’est associatif et il est vraiment bien, mais à chaque fois que j’y suisallée c’est blindé car victime de son succès. Sinon jusqu’au mois dernier il y avait le « pause poussette » qui a fermé car ça ne marchait pas. Je n’y suis allée qu’une fois et l’acceuil était pourri. Et enfin « La dinette » qui n’est pas vraiment un café poussette, en fait c’est un resto pour tout le monde et au fond du resto, dans une salle séparée, il y a une salle de jeu, du coup c’est moyen car on ne peu pas manger et surveiller son gamin en même temps ou alors il faut jouer avec son gamin enfin c’est pas praique! Voilà!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :