Aller au contenu principal

Week-end venteux à Lyon

Ce week-end, nous sommes partis deux jours en expédition familiale. Nous n’avions pas de but précis, juste une envie, celle de prendre le train et de passer un peu de temps tous les trois, loin de la maison. Après quelques discussions, des divergences de points de vue quant à la destination, je voulais Bordeaux, barbe de 4 jours voulait Lyon, nous avons finalement opté pour la ville la moins éloignée, Lyon donc.

Les billets ont été achetés relativement tardivement, tout comme la réservation de l’hôtel. Symptomatique de ce séjour qui fut certes dépaysant, mais très désorganisé ! J’ai pour habitude de programmer les activités lors d’un voyage, je me renseigne avant, je lis, je cherche. Là, prise par le travail, endormie à 20h, la veille du départ, je n’ai tout simplement RIEN fait pour préparer notre séjour. J’avais une vague idée de ce qui pouvait se faire, puisque je connaissais un peu la ville, certes, mais est-ce bien suffisant pour anticiper en cas de mauvais temps, de bébé grognon … etc ?

Nous voila donc partis, en train, ou devrais-je dire en métro-train puisque finalement le plus fatiguant c’est presque le trajet en métro. Barbe de 4 jours muni d’un sac à dos de randonnée, du lit parapluie, et moi-même d’un sac à langer, d’une encombrante poussette et accessoirement d’un bébé grognon qui refuse de rester dans la poussette et veut le porte-bébé …

Installés dans le train, nous soufflons enfin, les « encombrants » sont calés, nous sommes assis confortablement et minicap s’endort paisiblement dans mes bras.

Une fois à Lyon, il faut l’avouer, nous n’avons pas eu beaucoup de chances, entre mauvais temps, vent glacial et fermeture de musée au moment où on voulait les visiter (quand je vous dis que la désorganisation ça peut être le mal !) nous avons du gérer tant bien que mal avec les aléas du moment. Alors que faire par mauvais temps, à Lyon et avec un bébé ?

Solution 1 : en cas de temps maussade mais sans pluie.

On peut déambuler dans le vieux Lyon, si possible éviter de monter des côtes ultra raides en poussettes, pour s’apercevoir que ça ne servait à rien. Ou regarder sur le plan si l’on veut admirer la vue. Chercher les traboules, en préférant dans ce cas le porte-bébé, goûter les délicieuses mais  outrageusement sucrées tartes pralines, acheter une boîte de souvenirs kitschissime et remplie de douceurs qui se veulent typiques.

On peut aussi monter à Fourvière, visiter la basilique. Le voyage en lui-même vaut le détour, puisqu’il faut emprunter un funiculaire aux allures très rétros, et pour cause il a été mis en ligne en 1900. Seul petit bémol de cette visite, par mauvais temps, (et une petite mamie nous avait pourtant bien prévenus à la sortie du funiculaire) il y a un vent incroyable aux alentours de la basilique, ce qui pour un bébé, il faut l’avouer n’est pas l’idéal.

Enfin, on peut boire un verre, sur la place des Terreaux. Biensur, s’il fait beau c’est véritablement agréable, sinon, cela reste un peu terne. Mais la place est jolie, la fontaine imposante.

Solution 2 : en cas de franche pluie, de vent glacial …

Sachez que le lundi à Lyon, il y a très peu de musées ouverts. Chose que j’aurais su si j’avais un tant soit peu préparé notre séjour, mais passons. Devant le dilemme de trouver une occupation alors qu’il pleuvait et surtout qu’il faisait très froid, nous avons donc décidé de visiter le seul musée ouvert un lundi, à portée de pieds : le musée des miniatures et du cinéma situé dans le vieux Lyon. J’étais septique et effectivement la partie cinéma ne m’a pas du tout plu, elle était par ailleurs très peu adaptée pour un bébé, puisqu’il y avait beaucoup de grands masques, de reproductions de monstres ou de robots de cinéma. J’appréhendais sans cesse la réaction de minicap, j’ai même parfois tenté de lui faire détourner le regard … La partie miniature m’a davantage plu, les pièces représentant souvent un travail inouï et faisant preuve d’une imagination très fertile. Malgré tout, je ne suis pas plus emballée que ça, en revanche barbe de 4 jours qui a cette merveilleuse capacité de s’émerveiller d’un rien, s’est trouvé très émoustillé à la vue notamment du personnage des Gremlins, ou devant des décors miniatures qu’il a décris lui-même comme étant très impressionnants. La visite n’a donc pas été perdue pour tout le monde.

Un décor miniature, si si.

En cas de pluie, on peut et on doit même aller manger dans un bouchon lyonnais ! Ces restaurants à la déco chargée, mais à l’ambiance chaleureuse, servent entre autres, des plats typiquement lyonnais. Nous avons testé avec barbe de 4 jours un gratin d’andouillettes, aux artichauts. Plat goûté par minicap dont le verdict fut mitigé, ce qui ne l’a pas empêché d’en reprendre !

Il est aussi possible de se réfugier dans une église. La cathédrale Saint-Jean vaut le détour. Elle abrite une horloge astronomique que nous avons eu la chance de voir en action, laissant minicap pantoise.

Enfin, en dernier recours, on peut faire appel à une âme charitable qui voudra bien offrir le réconfort de son antre chaleureuse ! Ainsi, nous avons pris l’apéro chez la famille Déjantée ! Famille qui n’était pas au grand complet, mais minicap a tout de même pu faire la connaissance de GPL. Les deux bambins se sont copieusement ignorés, mais je soupçonne minicap de s’être inspirée de GPL pour se mettre à la marche dès le lendemain soir !

Petit bilan bébé : la prochaine fois, on ne prendra QUE le porte-bébé, car la poussette c’est hyper encombrant, et l’ergobaby bien réglé, qu’on se le dise c’est juste le pied total !  Le lit parapluie light de Babybjorn a, une fois de plus respecté ses promesses puisqu’il est ultra léger et facile à déplier, en voyage c’est extra ! Prendre un hôtel en centre-ville, c’est tout de même très pratique pour revenir régulièrement dans sa chambre car avec un bébé qui ne marche pas encore, il faut ménager des temps pour laisser bébé gambader à 4 pattes, et quand il ne fait pas beau, on peut d’office exclure les parcs. Les retours à l’hôtel sont donc une idée potentielle.

Bref, Lyon est une destination gourmande, fort sympathique qui gagne, tout de même, à être visitée par beau temps !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

8 réponses »

  1. très jolies photos, tu m’as donné envie de visiter Lyon que je ne connais pas du tout :))
    C’est vrai que le temps pourri c’est dur avec bébé..ce week-end on sera en France et le temps sera bien moche apparemment…on verra ce qu’on fait 😉
    Bonne journée!

  2. @Lucky Sophie, ah oui c’est dommage on a raté ça ! A un moment j’ai même hésité à prendre un bus touristique. J’avais déjà fait le coup du bateau à Londres, pour cause de bagages et mauvais temps !

    @une maman créative, merci. Si vous allez dans la famille, c’est déjà plus simple à gérer avec un bébé, j’espère que vous aurez un peu plus de beau temps tout de même !

  3. Fallait me demander! J’ai été guide à Lyon ^^
    Vous avez réussi à faire un resto avec Minicap? Pas trop galère, surtout dans un buchon où la place est restreinte?

  4. @elodimoitout, ah oui j’aurais du demander ! Non aucun souci, au resto, il faut dire qu’on va régulièrement au café ou au resto avec minicap. Là en plus, on nous a très bien accueillis et on a même eu droit à une chaise haute ! Mais « grâce » au mauvais temps, il y avait peu de monde et on nous a installé dans un coin isolé (mais sympa hein, pas dans un placard non plus ;))

    @mmedejantee, merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :