Aller au contenu principal

Mes rituels beauté (quand je me suis rappelée que je n’étais pas qu’une maman)

Il y a un peu plus de deux mois, j’ai eu comme une petite révélation. J’ai par exemple réalisé qu’il était tout à fait possible de me doucher le matin (comme je l’ai toujours fait) plutôt que le soir, et cela malgré la présence imposante d’un grand bébé (j’avais dit que c’était une petite révélation). J’ai compris que personne ne m’obligeait à m’infliger une privation de mon petit plaisir du matin si ce n’est moi-même, que pour le faire il me suffisait d’occuper mon bébé dans la salle de bain, que ce n’était pas grave si minicap râlait un peu, ou si je ne l’avais pas constamment sous les yeux. J’ai même réalisé, du haut de ma grande clairvoyance, qu’il était tout à fait réalisable de prendre 5 minutes pour me maquiller le matin, que cela n’allait tuer personne …

Depuis, je me suis octroyée des petits rituels beauté rapides mais efficaces qui me rendent la vie un peu plus lumineuse et colorée.

Ainsi, j’ai décidé de me peinturlurer les ongles, toutes les semaines. Avant j’étais une quiche en la matière,  mes ongles peinturlurés ça ressemblait au coloriage d’un enfant de 4 ans : yen avait plus dehors que dedans ! Mais ça c’était avant. Quelques mois après la naissance de minicap, je ne sais pas pourquoi, j’ai eu envie d’apprendre à me manucurer (peut-être l’envie de transmettre un truc de fille à ma fille … mme mon ex psy sort de ce corps !), pour apprendre c’est pas compliqué il suffit d’aller chez l’esthéticienne se faire manucurer et en arborant son plus joli sourire, on pose plein de questions à la madame. J’ai tenté l’expérience deux fois, dans deux lieux différents et à chaque fois j’ai eu droit à des mines blasées et des réponses monocordes, mais je veux bien croire que de peinturlurer les ongles des autres ne soit pas le topissime de l’émoustillant. Ceci dit, j’ai toujours eu des réponses et elles m’ont bien servies. Après ces entrevues aux motifs calculés, j’ai en premier lieu investi dans le matériel adéquat. A savoir une huile de soin, une pince pour couper les cuticules, une lime multi-fonctions (si si ça existe) et un vernis coat pour la touche finale après la pose du vernis. J’avais déjà une lime dure efficace et un repousse cuticule, tous deux volés à l’âge de 13 ans au Prisunic, oui j’ai honte, mais voyez donc la longévité du matériel ! Puis pour finir, j’ai acheté quelques vernis aux couleurs sympatoches.

Soins et pose en 10 minutes chrono ! Et le résultat me satisfait ! 

On oublie le mangeage de peau près du pouce, c’est déjà un exploit que je ne me ronge plus les ongles !

Et le plus drôle avec les ongles vernis c’est qu’on peut jouer avec les couleurs (oui, il m’en faut peu pour me réjouir). Une semaine c’est orange, l’autre rouge, il y en a même qui en mettent plusieurs d’un coup … petit bonus minicap joue parfois avec mes doigts, captivée par la couleur. Puis ça fait toujours plus chic quand on tient un verre !

L’effet est plus parlant avec une coupe de champagne.

Mon deuxième rituel beauté du moment, c’est l’utilisation, sur mes cheveux, d’un soin démêlant à l’huile d’argan et pour cheveux ternes, je le précise mais je trouve les dénominations sur les soins pour cheveux toujours très humiliantes ! Non ? Qui a envie de voir écrit en gros sur sa bouteille de shampoing « POUR CHEVEUX GRAS ». Enfin, passons. Ce soin démêlant Lovea a pour mérite de sentir boooooon, et en plus il rend véritablement les cheveux plus brillants.  Moi, j’aime avoir le cheveu qui sent l’argan plutôt que l’oreiller poussiéreux ! 

Enfin, pour terminer, dernier petit rituel : pour les matins où je suis un peu en retard, je me mets tout de même une touche de fard à paupière mais pour tout de même avoir un joli effet, j’utilise le fard vert et rose de chez Les créateurs de beauté. C’est un classique que j’ai depuis des années mais il fonctionne toujours. Il y a quelques semaines, il a même suscité des questions auprès d’une élève de maternelle qui m’a demandé l’air très concentré ce que j’avais sur les yeux … lorsque j’ai répondu que c’était du maquillage, elle m’a demandé pourquoi je mettais ça, ce à quoi j’aurais du répondre que futilité rime peut-être avec trivialité mais il semble également lié à la créativité ! Alors laissons nous aller !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réponses »

  1. Bonjour,
    Je me marre aussi sur les appellations des shampooings. Je renomme le mien « shampoing pour cheveux gras complexés », car en vrai, il est indiqué « cheveux normaux regraissant vite » (dès fois qu’on ne se douterait pas que du coup, ils deviennent assez rapidement des cheveux gras !).
    Et je me retrouve dans cette (re)découverte des petits moments pour prendre soin de soi. Chez moi, ça devient aussi difficile de prendre sa douche sereinement, car le petit bonhomme escalade le bidet pendant ce temps, ou vient passer sa tête d’un côté ou de l’autre du rideau de douche et s’indigne de se retrouver trempé !

  2. Effectivement, « cheveux normaux regraissant vite » c’est joliment dit …
    Pendant ma douche, minicap joue tranquillement quelques minutes, puis elle vient tirer le rideau de douche, commence à mettre les mains dans l’eau ou pire à y jeter ses livres … j’imagine bien un ptit loup s’indigner de se retrouver trempé 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :