Aller au contenu principal

Ma boite premiers secours

Au moment des grands départs à vacances, comme tout bon parent qui se respecte, on passe un certain temps à organiser les bagages. Fini le temps de l’insouciance où on pouvait faire sa valise la veille du départ à 2 h du matin, sans état d’âme. C’était aussi le temps de choix presque futiles entre le maillot de bain une pièce et le bikini flashy. A présent, les valises se préparent à l’avance et avec une liste détaillée dont on coche les cases au fur et à mesure.

Toujours est-il que depuis peu, j’ai agrémenté mes bagages de doux produits aux nom évocateurs : désinfectant, éosine, compresses et autres merveilles pour bébé chahuteur et surtout marcheur qui crapahute et tombe à longueur de journée. Il a bien fallu que je me prépare une petite trousse de secours.

Lors d’une journée portes ouvertes pour blogueuses, j’ai découvert une trousse de secours type et assez pratique. Il s’agit de « ma première boite de secours », confectionnée par Mercurochrome. J’ai pu la découvrir et la tester sur mon cobaye préféré : minicap.

Elle contient 2 compresses stériles, 2 pansements ampoules, 1 boite de pansements, 1 sparadrap, 1 paire de ciseaux, 1 spray désinfectant et 1 bande extensible. Et elle coûte dans les 16 euros.

Les + de la boite : son format compact qui permet de la glisser facilement dans le sac à langer et sa solidité. J’aime le concept, regrouper les produits est une idée pratique pour se repérer quand on débute comme maman. Par ailleurs, le prix me semble raisonnable compte tenu du nombre de produits présents.

Les – :  il faut l’avouer qu’un tube de gel à l’arnica aurait été le bienvenu dans cette boite ! J »y ajouterais aussi des unidoses d’éosine, toujours pratique en cas de fesses irritées. Bref, il manque tout de même des éléments phares des premiers soins. Mais pas panique, on peut très facilement les glisser et les caser dans la boîte.

Je conseillerais donc d’acheter cette boîte mais en ayant conscience qu’elle reste à personnaliser selon ses besoins ou plutôt les besoins de nos petits baroudeurs.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réponses »

  1. Avec nos enfants plus grands, la trousse à pharmacie est maintenant assez réduite :
    – des compresses de gaze + elastoplaste
    – quelques pansements
    – de la betadine
    – de l’arnica gel
    – des comprimés homéopathiques de cocculine contre le mal des transport
    – un roll-on apaisant antimoustique
    – doliprane sachet
    – spasfon
    – smecta
    – un thermomètre qui se pose sur le front
    et c’est tout.

    Car j’ai réalisé qu’on va en France, il y a médecin et pharmacie pas trop loin en cas de besoin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :