Aller au contenu principal

Déménager avec bébé : une aventure hors du commun …

Chose promise, chose due, je voulais raconter mon déménagement version « baby friendly » et je vais le faire !

Les déménagements, pour le commun des mortels c’est juste supra pénible, ceux qui prétendent le contraire sont au choix masochistes ou menteurs. N’étant pas moi-même une exception de l’humanité, j’avoue détester déménager. Ranger la paperasse entassée, les objets accumulés, faire des cartons, les porter, tout cela est presque trop pour le gros chat fainéant que je suis. Par ailleurs, je ne me facilite pas la tâche en cultivant un certain goût de la nostalgie et de la mémoire par l’objet, autrement dit j’aime garder les choses en souvenir. Cela peut aller du dessin d’élève aux (nombreux) courriers échangés pendant mon adolescence (avant les mails tout ça …). Puis tel un félin qui aime son petit confort familial et habituel, l’idée de déménager provoque toujours de vives émotions chez moi. Pourtant, je suis une habituée, j’ai déménagé toute ma vie, si l’on prend uniquement ces 5 dernières années, j’ai déménagé 3 fois …

Mais il y a une chose que je ne connaissais pas : déménager avec un bébé de 19 mois dans les pattes! Heureusement, la vie m’a enfin permis de découvrir cette merveilleuse aventure …

Voila un petit aperçu du tableau :

La préparation des cartons :

. Avant bébé : tu t’y prends à la dernière minute mais tu n’as pas peur car tu sais qu’au pire tu pourras te coucher tard et terminer tes cartons à temps. Tu t’affaires en dansant et en chantant sur Queen et tu prends le temps d’un petit air guitar entre deux cartons de livres.

. Après bébé : tu t’y prends 1 mois à l’avance car tu ne sais pas de quoi demain sera fait ! Sieste ou pas sieste, bébé grognon ou super aimable ? Tu organises tout en fonction de ton bambin, « Non malheureux ! Ne range pas le nounoute (nounours) maintenant sinon comment on va survivre pendant 2 semaines ?! » Il arrive parfois que les objets disposés dans le carton disparaissent le temps de te retourner pour parler à ton conjoint. Après investigation, tu comprends qu’il s’agit de bébé qui a cru que c’était un nouveau jeu super fun ! Bébé ne compte pas rester sur la touche et tient très particulièrement à participer. A d’autres moments, il va émettre des sons très aigus pour rappeler à l’assistance qu’il est présent et exige qu’on s’occupe de lui.

Le jour du déménagement :

. Avant bébé : si tu déménages avec tes potes serviables (et un peu masos) tu mets la main à la pâte et passe ta demie-journée ou ta journée entière (cette variante dépendant de ta capacité d’entassement de bordel chez toi) à porter des choses lourdes et à t’énerver parce que tout ne se passe pas comme prévu.  Si tu payes des déménageurs, tu peux glander, si tu as des scrupules tu mettras un peu la main à la pâte tout de même, mais globalement tu glandes.

Après bébé : je ne saurais trop te conseiller de prendre des déménageurs au risque sinon de devenir un poil folle. Sinon, la solution des grands-parents gardant bébé constitue une option tout à fait intéressante. Bébé, dans tous les cas ne comprend pas ce qui se passe, il ressentira toute une palette d’émotions entre l’excitation, l’étonnement, la peur et l’incompréhension. Aux parents de savoir garder leur self-control pour parler avec doigté à sa progéniture pendant toute la durée du déménagement.

Après le déménagement :

. Avant bébé : tu commences le déballage des cartons avec enthousiasme et joie ! Avec monsieur, on prend le temps de siroter un verre en contemplant la nouvelle demeure ! Dans les semaines qui suivent, les cartons sont vidés, les affaires rangées à un rythme respectant besoin de sommeil, besoin de s’y retrouver, et besoin d’ordre. Bref, les choses sont faites en temps et en heure selon son rythme perso.

. Après bébé : à cette étape du déménagement, disons le clairement, les choses se gâtent. Les parents sont sur les rotules, la maison sans dessus dessous, les repères très limités quant à la localisation des différentes affaires, les leurs, celles de bébé … on ajoute à cela ledit bébé, un poil désorienté qui refuse de se coucher à une heure décente, ne reconnaissant ni les lieux, ni son lit, ni ses parents au teint blafard, au secours ! Pour agrémenter le tout, je vous suggère une visite de contrôle chez le pédiatre, visite habilement planifiée deux jours après le déménagement, à l’autre bout de la ville, sinon c’est pas drôle ! Comment survivre, serait-on en droit de se demander ? Parce que sachez-le, nous avons survécu !

Conseil n°1 : faire au plus pressé. On déballe les affaires de bébé en premier, tant pis pour son petit confort perso, ce n’est pas le principal. On déballe ses jouets, ses vêtements et ses affaires de soins en priorité.

Conseil n°2 : on préserve un espace pour bébé. C’est vraiment très désagréable pour un bébé de 80 cm de se balader entre les cartons, ça l’oppresse et l’angoisse, or un bébé qui pète un plomb, c’est un concerto de cris et de pleurs assuré. Alors on lui organise un espace agréable où il peut jouer. Pour tout vous dire, la chambre de Minicap fut la première pièce prête, de tout l’appartement.

Conseil n°3 : on tente d’aller relativement vite dans l’installation, on ne lambine pas comme on aurait pu le faire du temps de son célibat. On donne de bons coups de fouets dès que l’on peut et dès les premiers jours.

Conseil n° 4 : faire garder bébé, un ou deux après-midis. Idéal pour avancer d’un coup d’un seul dans les cartons. Je crois que je n’ai jamais fait aussi rapide que les deux fois où nous avons fait garder minicap. En une heure, tous mes vêtements étaient rangés, c’est dire …

C’est long de s’installer mais une fois que cela est fait on peut savourer, profiter, vivre tout simplement. Et quel plaisir pour toute la famille de se recréer de nouvelles habitudes, dans un ailleurs à nous !!!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

13 réponses »

  1. La dernière fois que j’ai déménagé, j’étais enceinte ^^ Donc je n’ai rien porté du tout! Purée c’était agréable! Par contre je commence toujours 3 mois avant à faire les cartons….chuis une fada et faut que tout ce qui soit mis en carton soit nettoyé! 😀

  2. Haha, merci pour tes conseils ! Je sais donc que quand nous déménagerons il faudra que je commence les cartons 6 mois à l’avance, avec toutes les merdouilles que je garde chez moi. 😉

  3. J’appréhende un futur demmenagement dans les 6 prochains mois dans un autre departement avec deux petites de 3 ans et 15 mois ppffff ca me fatigue deja!!!! Moi qui aime faire les choses dans l’ordre et la zenitude je vais pouvoir m’assoir dessus à moins de mettre les tiotes en pension pendant 10 jours!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :