Aller au contenu principal

Le bébé qui ne voulait pas se coucher

J’ai rapporté de mon dernier butin de bibliothèque un livre totalement d’actualité chez la capuchon’s family : Le bébé qui ne voulait pas se coucher d’Helen Cooper.

photo(1250)

L’histoire commence très communément par un bébé qui ne veut pas dormir … Celui-ci s’exprime le plus naturellement du monde en criant un « non » catégorique.

photo(1251)

Bébé fait mine d’ignorer les demandes de maman et part en voyage avec sa voiture. Il entre alors dans un monde fantasmagorique et merveilleux, peuplé de tigres géants, de petits soldats, de train parlant et de musiciens. Cependant, aussi merveilleux soient-ils, tous ces êtres répondent de la même façon à bébé qui veut faire la fête : « je suis trop fatigué ! »

photo(1252)

Petit à petit, le soleil s’endort, et tout le monde finit par le suivre. Même la voiture de bébé et la lune s’endorment. Bébé se retrouve alors totalement seul. Mais, heureusement, quelqu’un le cherche, une personne qui, comme l’a (si intelligemment) écrit l’auteur, ne peut pas se coucher avant bébé.

photo(1254)

Il s’agit bien évidemment de sa maman qui retrouve bébé et retraverse avec lui ce monde merveilleux. Le décor fantasmagorique se transforme petit à petit en réalité, ainsi des toilettes et une brosse à dents géants viennent nous rappeler que la maison n’est pas loin. Bébé, une fois dans son lit, murmure dodo et je vous rassure c’est bien ce qu’il finit par faire !

J’ai beaucoup aimé ce livre attendrissant et empli de merveilleux. Il montre à bébé à quel point il y a un temps pour tout, pour jouer, pour partir à l’aventure mais aussi pour dormir. Il en est ainsi pour tout le monde, même pour le tigre géant et pour la lune ! Cet album s’attache également à montrer que les parents aussi sont fatigués. La maman qui ne peut pas se coucher avant son bébé est « terriblement fatiguée » comme l’écrit l’auteur. Mais elle reste très forte puisqu’elle porte bébé et pousse sa voiture, tout en les ramenant sains et saufs à la maison. Elle reste donc la personne sur qui bébé peut compter et qui est là pour le protéger, même la nuit. Il y a beaucoup de tendresse qui se dégage du dialogue de fin entre la maman et bébé. Ce dialogue faisant écho à celui du début, beaucoup plus conflictuel.

Je me suis empressée de lire ce livre à minicap qui a beaucoup apprécié et a semblé très attendrie par l’image de fin avec le bébé qui fait un câlin à sa maman avant de s’endormir.

Il n’y a qu’un petit bémol à souligner, selon moi. Le héros est un bébé, or cet album est relativement long et le texte relativement dense. Minicap, par exemple, n’a pas suivi la lecture en entier. Ce livre s’adresse par certains aspects à des touts petits et par d’autres à des grands. Le mieux étant peut-être de le lire à un petit en abrégeant.

Cela reste une belle lecture !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :