Aller au contenu principal

Le cordon invisible

« Maman, maman, maman, maman ?!

L’est où maman ?

Viens, viens maman, joue maman !

Veux pâtes, veux pâtes ! Veux gâteau ! Veux fromage ! Veux chocolat !

Veux pot ! Veux aller pot ! Cacaaaaaaaaaa! Changer la couche ?!

Veux romener ! Veux marcher ! Veux manège, veux goggan ! Veux dada !

Veux le chat ! Veux lire ! Veux feute ! Veux gommettes ! Veux peinture ! Veux modeler !

Veux pas papa maman ! Pas bisou ! (nous n’avons pas non plus le « droit » de discuter … très pratique et à peine énervant, à peine !)

Mamannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn ! »

photo (22)

Parfois, je l’avoue, je sature un peu de ses exigences permanentes, de sa volonté changeante mais néanmoins affirmée sur le moment, de ses refus parfois peu compréhensibles. Mais surtout je fatigue de ne pas avoir un moment à moi, d’avoir ce petit être toujours collé à mon arrière-train. L’impression par moments que le cordon n’a pas été correctement coupé, qu’un fil invisible nous relie encore, pour le meilleur mais aussi pour le pire !

J’ai la sensation de ne rien pouvoir  faire, ni travailler, ni bloguer, ni cuisiner, ni lire, ni crocheter. J’ai en permanence près de moi un impératif tonitruant qui n’accepte pas de s’occuper seul plus de 2 minutes, si sa sérénissime mère est dans les parages. Mais pourquoi, pourquoi ?! Alors que son papa ne subit pas le même traitement, pourquoi ai-je le privilège infini d’être incroyablement nécessaire durant tous les faits et gestes de la belle ? Pourquoi la sécurité de ma présence lors de ses jeux est-elle requise alors même que minicap est tout à fait capable de s’accommoder de mon absence lorsque celle-ci est impérative ?

Je repousse les limites, je m’en accommode, je fais ce que je peux, j’essaye de garder mon calme, parfois je n’y arrive pas et je regrette. En même temps, trop de « veux », ce n’est plus possible à gérer. Moi aussi j’en ai des volontés inassouvies … mais je sais que c’est à moi de lui apprendre à gérer les siennes. Je le sais mais que c’est dur et surtout que c’est long ! Heureusement,  je l’aime ce petit être tout feu tout flamme ! Heureusement, ce lien indescriptible donne aussi toute la tendresse, la magie, tous les rires et découvertes nécessaires pour recharger (un peu) les batteries.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réponses »

  1. Hum, j’aurais pu écrire ces lignes mot pour mot… Mais je me demande aussi : pourquoi pas avec le Papa? Et dès qu’on est là tous les 2, c’est moi aussi qu’elle sollocite… J’espère qu’en grandissant, ça va un peu changer… Depuis quelques semaines elle commence à jouter jusqu’à 1/4 d’heure toute seule (youhou!).

  2. Pareil 14 mois, je pensais pouvoir souffler mais là grosse régression de misspotdecolle! JE culpabilise comme une folle de fermer la porte des toilettes parfois (donc hurlements à la mort)… Mais bon je sais que c’est une phase et que la régression ça signifie qu’elle va faire un gros progrès dans pas longtemps.
    Courage… fuyons (ou plutôt fermons la porte).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :