Aller au contenu principal

L’abonnement Titoumax : Il est où mon p’tit loup ?

C’et un peu en retard que je viens vous parler du livre du mois de février, de l’abonnement Titoumax. Pour ceux qui n’ont pas tout suivi, j’avais déjà parlé du grand imagier des petits, de 365 bisous et des petits papiers de mila.

Il est où on mon p’tit loup de Stéphanie Blake reprend un peu le principe de où est Charlie mais pour les petits. Ainsi, le loup se glisse dans chaque illustration et une question invite le lecteur à le chercher. Voyez plutôt : 

titoumax

titoumax1

titoumax2

titoumax3

titoumax4

Le livre se compose de 8 double pages, avec d’un côté une question ou une exclamation et de l’autre l’illustration. Le texte est amusant, les illustrations sont colorées et reprennent au fil des pages des animaux différents. Cet album n’est donc pas un récit mais plutôt un livre permettant de travailler la discrimination visuelle de manière ludique.

Les + :

. Le côté ludique, attrayant pour un petit.

. Les couleurs vives.

. Le travail de discrimination visuelle, précoce.

. Le vocabulaire animalier évoqué.

. La répétition du petit personnage du loup.

Les – : 

. La difficulté assez importante pour retrouver le loup, sur certaines double pages. Minicap a bien du mal à retrouver le loup parmi les chiens, par exemple.

. La répétition de thématique de couleurs, je trouve qu’une variation aurait pu apporter un plus.

. Le manque d’esthétisme de certaines illustrations  (mais les goûts et les couleurs …)

En réalité, je suis un peu confuse devant ce livre, j’avoue ne pas savoir quoi en penser, je trouve que les illustrations sont peu variées et  les situations de recherche trop répétitives mais peut-être aussi que cela permet aux jeunes enfants de se sentir à l’aise.  J’aime l’idée du où est Charlie, je comprends que l’on puisse aimer il est où mon p’tit loup, mais je n’ai pas été emballée plus que cela.  J’aurais imaginé des situations un peu plus variées et concrètes, tout en restant simples. Et j’aurais préféré des situations de discriminations visuelles variées. Là, l’oeil du petit doit toujours chercher dans des formes et des couleurs quasiment identiques au fil des pages.

Minicap, quant à elle, a apprécié le livre, il lui arrive de le prendre pour chercher p’tit loup mais comme je l’ai mentionné plus haut, elle a parfois bien du mal à le retrouver.

Bref, une petite déception, avec ce livre, mais en revanche j’ai beaucoup aimé celui du mois de mars : derrière la colline, dont je vous parlerai bientôt.

Les abonnés qui passeraient par ici, emballés par où est mon p’tit loup ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :