Aller au contenu principal

La frénésie de l’étiquetage avec la P-touch

Il y a quelques semaines, on m’a proposé de tester la nouvelle étiqueteuse de Brother : la P-touch H75. J’ai tout de suite dit oui, tout d’abord parce qu’en cette période de rentrée scolaire, un appareil pour étiqueter peut s’avérer fort utile, puis parce que fut une époque où j’adorais classer et étiqueter, goût perdu au fil des années, flemme et fatigue aidant. Mais c’était l’occasion de m’y remettre !

J’ai donc récupéré cette étiqueteuse. Dans un premier temps, je l’ai trouvée imposante, j’avais peur qu’elle soit compliquée à mettre en route mais en réalité elle est très simple à installer. Il suffit d’ajouter les 3 piles et d’imbriquer une cartouche de ruban. Cela se fait d’un coup de main ! Ensuite, on allume et on tape le texte que l’on souhaite pour son étiquette. On peut écrire en majuscule ou en minuscule, laisser un espace, ajouter un point ou une virgule ou écrire des chiffres. En tout, 83 symboles sont disponibles et on peut inscrire jusqu’à 12 caractères par ligne. La touche avec l’horloge permet d’écrire la date ce qui peut s’avérer utile lorsqu’on décide d’étiqueter des produits destinés au frigo ou au congélateur.

 

etiqueteuse7

etiqueteeuse5

etiqueteuse6
Une fois l’étiquette déroulée, on appuie sur un bouton pour la découper proprement.  L’usage de l’étiqueteuse est donc très simple et rapide ! Si simple et rapide que j’ai d’ailleurs usé et abusé de mon étiqueteuse. Prise dans une frénésie d’étiquetages, je me suis mise à fabriquer de TRES nombreuses étiquettes, en l’occurrence pour ma classe mais également pour les petites affaires de Minicap, dont sa pâte à modeler faite maison. Les étiquettes semblent solides, pour l’instant en tout cas je n’ai pu déplorer aucun décollement.

Il existe de nombreux modèles de rubans différents. Ainsi, on a des étiquettes transparentes, à fond rose, rouge … etc. On peut aussi utiliser un ruban pour les vêtements. Dans ce cas, rien de plus simple on confectionne ses étiquettes et ensuite on les repasse sur le vêtement. Cela peut s’avérer très utile pour marquer les vêtements de l’école. J’aime aussi beaucoup le principe pour étiqueter les fournitures scolaires. Je sais comme certains enfants peuvent se montrer tête en l’air lorsqu’il s’agit de prendre soin de leurs affaires, et j’ai toujours apprécié, en tant que prof, de tomber sur des crayons d’élèves étiquetés à leur nom. Cela peut sembler excessif, mais pourtant il est très utile de le faire en cas de perte. Enfin, pour les plus grands l’étiquetage peut aider à classer ses affaires de bureau ! Pour ma part, mes classeurs sont désormais étiquetés et ma classe sera probablement étiquetée de partout ! 

Le seul inconvénient que je peux noter concernant cette étiqueteuse est le prix des rubans. En effet, une cartouche coûte une quinzaine d’euros. Il s’agit donc d’un petit investissement à chaque fois. Difficile de dire combien d’étiquettes on peut confectionner avec un seul ruban car tout dépend de la longueur de ces dernières. Mais pour donner une idée, j’ai du fabriquer environ 30 étiquettes, parfois très longues avec un ruban.

etiqueteuse

etiqueteuse3

etiqueteuse4

Si vous êtes intéressés, sachez que la P-touch H75 coûte environ 20 euros, vous pourrez retrouver un revendeur près de chez vous, en passant par le site de brother !

A vos étiqueteuses ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réponses »

  1. J’ai longtemps hésité avant d’en acheter une. Je ne regrette pas mon achat, c’est très pratique pour étiqueter les fournitures de ses enfants 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :