Aller au contenu principal

Le chemin des vacances

En ce moment, je suis en pleine prospection pour nos vacances d’été. A en croire les affiches publicitaires, dans le métro, cela doit être de saison ! Avec un enfant de 3 ans et un nourrisson, rien ne peut être laissé au hasard : le lieu de destination, le logement mais également le moyen de transport. Dans chaque famille, on optera pour un moyen de locomotion idéal. 

Dans la capuchon’s family, nous sommes adeptes du train. Rapide, confortable et peu fatiguant pour les parents, cela constitue un moyen de transport très fiable et qui amuse beaucoup Minicap. Il y est par ailleurs assez facile de distraire un enfant, assis à côté de lui il suffit de se munir de « munitions » pour être capable de passer 4 heures enfermés. Il existe néanmoins des inconvénients : le prix, par personne cela peut vite monter même si en s’y prenant à l’avance et/ou en achetant une carte de réduction familiale on peut limiter la casse. Il est impossible de sortir du train, même si les aller-retours dans les allées sont faisables, j’avoue qu’après l’avoir fait pendant de longues minutes avec un enfant de 20 mois, je ne pourrais pas qualifier cela de promenade de santé ! De plus, qui dit enfermement dit partage des lieux avec des inconnus. Et en la matière, la cohabitation peut parfois se compliquer si les voisins sont peu friands de cris de bébés, d’odeur de nourriture (ou autres …) ou tout simplement de chants sonores et mélodieux (qui d’entre nous apprécierait d’écouter Libérée, délivrée pour la 50ème fois sur son trajet Paris-Montpellier ?) Enfin, l’inconvénient numéro 1 pour moi est le transport du matériel. Lorsque l’on part avec un bébé, on a tendance à vouloir emmener l’intégralité du matériel de puériculture avec soi. Or, en train ce n’est tout simplement pas possible. Il faut penser stratégique, calculer le nombre de bras disponibles et le degré de nécessité de chaque objet avant de partir. Gare aux poussettes tanks qui seraient alors à relayer au placard. 

Dodo dans le train

Dodo dans le train

L’autre moyen de transport sur et sécurisé : l’avion. Nous l’avons pris une fois avec Minicap et il faut bien avouer que le voyage s’est fait sans encombre ! De toute façon, dès que l’on s’éloigne un peu, on n’a pas le choix. Je dirais qu’on y retrouve à peu près les mêmes avantages que dans le train : liberté d’action pour distraire son enfant, proximité pendant le voyage, repos quand cela est possible et rapidité. On retrouve aussi les mêmes inconvénients avec en plus le temps d’attente lors des démarches d’embarquement qui peuvent parfois être bien longues pour un petit, surtout s’il y a un retard. Par ailleurs, dans le cas du train comme de l’avion, une fois arrivé à destination, on n’est pas véritablement arrivé. Il faut souvent ajouter un trajet en bus/métro ou taxi … 

Il reste donc la voiture. Celle-ci présente de nombreux avantages : liberté de mouvement (on peut voyager à son rythme, faire des pause quand on le souhaite), on est en famille donc on peut faire du bruit sans risquer de déranger les voisins et surtout on peut transporter une montagne d’affaires sans trop de restrictions et le voyage peut s’avérer moins cher, même si seul un calcul précis pourrait indiquer si tel est le cas. Enfin, une fois sur le lieu des vacances, on a une grande marge de manœuvre et une grande liberté. L’inconvénient reste selon moi la fatigue accumulée pour le ou les conducteurs, le temps du trajet qui peut vite augmenter de façon exponentielle par rapport au train et ne parlons même pas de l’avion et enfin le manque de disponibilité pour distraire son enfant, en particulier si on est le seul adulte à bord ! Nous voyageons extrêmement peu en voiture avec Minicap, mais si nous le faisions davantage, il me semble que je ferais extrêmement attention aux questions de sécurité. Car le point négatif majeur de la voiture reste la sécurité. Il s’agit du moyen de transport le moins sur, d’après le Nouvel Observateur (l’avion et le train étant les plus surs !). Il ne faut donc rien négliger : état de fatigue du conducteur, siège-autos aux normes, et état de la voiture avec notamment celui des pneus, détail auquel on pense peu lorsqu’on ne conduit pas. Sur certains sites, comme celui de Tirendo France, on trouve des conseils à ce sujet ainsi que la possibilité d’acheter ses pneus en ligne. 

voyage

Le mieux serait de pouvoir se téléporter sur le lieu de destination ! En attendant que cela soit possible, il ne nous reste plus qu’à faire des choix et à rêver ! De notre côté, nous partirons donc en train, en Normandie pour profiter de vacances au calme avec un tout petit bébé. Départ dans moins de 5 mois, j’ai hâte ! 

Et vous où partez-vous et comment ? 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réponses »

  1. Merci pour ce témoignage. Pour pouvoir prendre le train sans encombres avec un bébé, le mieux est encore de réserver une location de vacances avec matériel bébé sur place. Comme il est si bien dit, avec de jeunes enfants rien ne peut être laissé au hasard, c’est pourquoi sur notre site nous sélectionnons uniquement des hébergements de vacances dont les services, la composition et l’environnement leur sont parfaitement adaptés.
    Bonnes vacances ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :