Aller au contenu principal

Le ventre vide

Après la naissance de Minicap, je me rappelle très distinctement avoir souffert d’un mal que je n’avais absolument pas anticipé, celui du ventre vide. 

Cela avait démarré dès le lendemain matin de sa naissance (elle est née dans la nuit), à moitié endormie j’avais la nette impression de sentir ses petits coups de pieds dans mon ventre. Ce n’est que quelques secondes après que j’ai réalisé l’impossibilité d’une telle sensation puisque mon bébé n’était plus là. Et comme lorsque l’on sort d’un rêve agréable, j’ai ressenti une petite déception.

Les jours suivants, mon gros ventre mais vide cette fois me rappelait la grossesse avec tristesse. Qu’on ne s’y trompe pas, j’étais ravie d’avoir ma petite fille à mes côtés, j’étais heureuse d’être maman, mais ce ventre, je le vivais avec nostalgie. Peut-être que la grossesse était passée trop vite, peut-être que je me sentais seule après 9 mois de cohabitation, peut-être que les hormones me jouaient des tours, peut-être aussi que j’étais une jeune mère très angoissée et que la douce protection de mon ventre pour mon bébé me semblait plus rassurante. Toujours est-il qu’il m’a fallu apprivoiser cette nostalgie, pour aller de l’avant et pour passer à l’étape suivante. 

35sa

Cela m’a pris un peu de temps, mais je me rappelle m’être convaincue en me disant que de toute façon, il ne s’agissait pas de ma dernière grossesse, que je revivrai toutes ces sensations. Certes avec un autre bébé, mais tout de même. Puis j’ai appris à connaître Minicap, je l’ai allaitée, elle a grandi, j’ai fini par ré apprivoiser mon corps et petit à petit la nostalgie est partie. 

Aujourd’hui, j’ai beau me plaindre parfois de mon état pour cette seconde grossesse un peu plus difficile, je sais déjà qu’après l’accouchement, je ressentirai très certainement l’effet ventre vide comme une claque. J’essaie de m’y préparer, mais cela ne m’empêchera pas de ressentir une certaine tristesse. J’ai surtout peur de ne pas pouvoir me raccrocher à l’idée que ce ne sera pas la dernière fois, car rien n’est moins sur. 

Puis après avoir mûrement réfléchi, je me rappelle qu’il faut vivre le présent, qu’il me faut profiter de cette grossesse jusqu’au bout, justement pour ne pas avoir l’impression qu’elle est passée trop vite. Qu’une fois né, ce bébé nous fera tous passer à l’étape suivante et c’est cela le plus important : notre famille à 4 et la vie qui s’agrandit. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

23 réponses »

  1. J’ai vécu aussi ce sentiment , pas pour ma première, pour ma seconde grossesse où ma puce, il y a 6 ans, est née à 25 semaines. Elle est resté très longtemps en réa et revenir à la maison, sans elle, sans bébé ni dans le ventre, ni dans les bras c’est vraiment dur. Sur le point d’avoir un autre bébé, je ne sais pas quelle sensation ça va me faire. Je crois qu’après avoir vécu ça, même si je vais me sentir moins lourde, ça va aller. Joli article, à bientôt

  2. Je te comprends très bien, j’ai vécu exactement la même chose à la naissance de ma poupée en janvier dernier… mais je l’avais anticipé, donc je m’étais déjà un peu « préparé » au syndrôme du ventre vide. Mais tu vois, encore aujourd’hui, il m’arrive de me caresser le ventre inconsciemment… 🙂

  3. Je te comprends tellement!
    A 8 mois de grossesse, je commence déjà à avoir la nostalgie de mon gros ventre alors qu’il est juste sous mon nez…
    J’essaye d’en profiter au maximum et de savourer chaque jour qui passe, parce qu’après, je sais que je le regretterai! (Même si là tout de site j’aimerais bien pouvoir bouger plus facilement! ^^)

    • Oui, c’est tout dans la contradiction : on est impatiente de voir le bébé, ou de pouvoir se mouvoir normalement mais en même temps il y a la peur de la nostalgie. Mais comme tu le dis, profitons !

  4. Ha, une de mes amies m’avait fait part de ce sentiment, la nostalgie du ventre… très joli témoignage, je vous souhaite de profiter à 100% de cette belle période, dont vous vous souviendrez avec tendresse et amour.

  5. Je me suis surprise à caresser mon ventre plusieurs semaines après l’accouchement. C’est sûr qu’il faut se réapproprier ce corps qui a changé du jour au lendemain.

    • Oui, c’est vrai qu’on met 9 mois à fabriquer un bébé, le corps s’adapte lentement et du jour au lendemain plus de bébé, et le corps tout chamboulé, ça peut paraître brutal.

  6. Très bel article qui me rappelle si bien le mal du ventre vide que j’ai également ressentis… dur dur pour le oral mais comme toi je me dis que je ressentirais ça à nouveau et ça me remonte le moral !

      • Oui je pense que ça va être un difficile moment pour moi également ! Je pense qu’il faut passer a autre chose et se dire que de belles choses nous attendent !

  7. je ne connais pas ce sentiment, et pourtant j’aimerais tellement… mais mon ventre est vide de ce bébé que je ne peux pas avoir…

    • Ce n’est pas comparable et je ne peux pas imaginer ce que tu ressens … Evidemment, la petite tristesse dont je parle dans mon billet n’est pas non plus immense, c’est juste un ressenti, dont on parle peu.

  8. C’est marrant, j’avais justement cette crainte lorsque j’étais enceinte, peur que toutes ces sensations me manquent, mais il n’en a rien été.

  9. Ton deuxième enfant est né ce matin… j’ai repensé à ce billet… j’ai ressenti la même chose pour mon fils pendant près de 6 mois… je « bouffais » pour me « remplir », je carressais mon ventre…. rien que d’y penser, ça me sert le ventre. Enceinte de 23 SA, j’appréhende également de ressentir de nouveau cet effroyable vide intérieur… je me retrouve tout à fait dans tes mots… J’espère que ce sera moins dur pour #2 et encore félicitations! Plein de bonheur à vous 4.

    • Merci !
      Figure-toi que contre toute attente, je n’ai pas ressenti ce vide cette fois-ci. Et d’ailleurs mon ventre rétrécit beaucoup plus vite que pour Minicap. Juste pour dire que chaque grossesse et naissance sont différentes et il est difficile de prévoir à l’avance ce qu’on va ressentir. Je suis la première étonnée. Les choses seront peut-être différentes pour toi aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :