Aller au contenu principal

Le jour où je suis redevenue maman

Il y a 10 jours, tout juste, ma petite R est née. Bravant tous les pronostics, la puce est arrivée seulement 3 jours après l’autorisation officielle d’atterrissage. Elle est née à 37 SA, elle n’est donc pas prématurée, mais c’est un tout petit bout de chou.

Je l’avoue, je ne m’y attendais pas, même si j’ai toujours été partisane de la précaution. Ainsi, j’ai toujours eu en tête qu’il fallait être prêts dès le début du 9 ème mois de grossesse. Et heureusement, nous l’étions à peu près en ce 23 mai. Les petits manques, étant faciles à pallier pendant le séjour à la maternité (bien qu’à ce jour, nous n’ayons toujours pas reçu la poussette ! Vive le portage ! ). Cependant, même si j’avais en tête la possibilité d’un accouchement, j’avais le doux espoir de pouvoir assister à un mariage le 24 mai, d’assister au premier anniversaire d’un bébé le 1er juin, le tout sans bébé en vue. C’était sans compter sur dame nature !

Durant tout le dernier trimestre, j’ai eu de nombreuses contractions et les dernières semaines, elles se sont faites encore plus intenses. Les jours précédents la naissance, j’ai bien senti que j’en faisais un poil trop. La fatigue certains soirs était forte. L’avant-veille de la naissance de petite R, je me suis même sentie mal, j’ai alors décidé de lever le pied au moins une journée. C’est durant la nuit qui a suivi que tout s’est enchaîné très vite.

A 2 heures du matin, alors que je dormais depuis 2 petites heures (ce détail étant fort important pour la suite), j’ai été réveillée par deux contractions douloureuses. En me levant, j’ai tout simplement perdu les eaux. Sur le moment, j’ai  ressenti un mélange de grande excitation, de joie, d’appréhension et de grande surprise. Perdre les eaux comme cela, je ne m’y attendais pas ! Très bêtement, j’ai tout de suite pensé au mariage auquel je n’assisterais pas, j’ai aussi pensé à Minicap qui se réveillerait sans nous. Puis, totalement fébrile, j’ai réveillé barbe de 4 jours (qui dormait depuis une heure, autre détail important). Ce fut un moment mémorable car ce dernier m’a répondu d’un air maussade « Ran, mais comment ça ? T’es sur ? » Il lui a fallu 5 bonnes minutes pour réaliser et pour se décider à se lever alors que j’étais déjà en train de m’affairer.

Derniers préparatifs avant le départ pour la maternité !

Derniers préparatifs avant le départ pour la maternité !

1 heure plus tard, la grand-mère de Minicap était là pour prendre le relais et barbe de 4 jours fier comme tout d’avoir rempli sa mission, avait commandé un chauffeur privé. Chauffeur qui a eu l’air ravi de sa petite anecdote de la nuit : avoir amené une femme sur le point d’accoucher aux urgences.

Je ne vais pas rentrer dans les détails du travail. Mais j’ai tout de même envie de dire que j’ai vécu un bel accouchement, déjà parce que grâce à ma préparation, j’ai mieux vécu les contractions que la première fois, j’ai alterné les positions, utilisé le ballon … etc. Je me suis sentie plus active et moins « victime » de la douleur. Barbe de 4 jours m’a davantage aidée et soutenue car il savait mieux ce qu’il fallait faire et enfin j’ai été mieux guidée par la sage-femme qui m’a expliqué à chaque étape où nous en étions, ce qu’il fallait que je fasse et comment se sentait le bébé.

IMG_0436

La sophrologie m’a aidée. A chaque contraction, j’ai respiré profondément en pensant à des images positives, et en essayant de rester moi-même dans un état d’esprit positif. Cependant, elle m’a aidée jusqu’à un certain point. J’avais dit que je tenterais d’accoucher sans péridurale. Je le dis sans honte, j’ai craqué, au bout de 5h30. En ayant dormi seulement 2 heures, et en ayant perdu les eaux dès le début (les contractions sont plus fortes dans ce cas), je n’arrivais plus à gérer sereinement les choses, alors j’ai pesé le pour et le contre, je me suis dit qu’il valait mieux arriver au bout moins épuisée, plus calme que de m’entêter à ne pas demander la péridurale. Cependant, j’ai expliqué à la sage-femme mes déboires avec ma première péridurale : la douleur tout de même présente même si amoindrie, les douleurs pendant la délivrance et mon hémorragie qui n’ont pas été prises en compte parce que j’avais la péridurale. Alors, quand il a fallu, après la naissance de petite R gérer une petite perte de sang, et une révision utérine, la sage-femme a pris en compte ce que je lui avais raconté et a tout de suite rappelé l’anesthésiste. 

La naissance en elle-même de petite R, 8h30 après mon réveil nocturne, fut quasiment magique, après 4 contractions, une douzaine de poussées (aidée par barbe de 4 jours qui tenait ma nuque et à qui on a demandé 3 fois s’il allait s’évanouir alors qu’il se sentait très bien), elle est arrivée, sans forceps et sans hurlements, tout sereine elle est sortie, a poussé un petit cri, éternué et on l’a posée sur moi, en peau à peau pendant plusieurs minutes. Puis c’est le papa qui a pris le relais, en peau à peau aussi, à quelques mètres de moi. Pendant ce temps, il y a certes eu une douzaine de personnes dans la salle (ne me demandez pas pourquoi mais la délivrance chez moi pose toujours problème !) mais cette fois-ci, parce que la sage-femme m’expliquait tout, que je voyais mon bébé et mon homme à côté, je l’ai moins mal vécu que pour Minicap. Puis il faut dire, que médicalement parlant les choses étaient moins préoccupantes. 

Enfin, quand le calme est revenu, j’ai repris mon bébé contre moi pour une première tétée. Petite R est une téteuse née, c’est ce que nous a dit l’auxiliaire de puériculture et cela s’est avéré totalement vrai puisque depuis sa naissance, nous vivons un allaitement de rêve. 

IMG_0527

 Depuis, je suis totalement amoureuse de ma deuxième petite fille. Et je comprends totalement cette expression qui dit que le cœur s’agrandit à chaque enfant. J’ai l’impression, il est vrai, que mon cœur s’est agrandi, qu’il est rempli d’amour pour ces deux êtres que j’ai portés et mis au monde et qu’on ne partage pas son amour mais qu’on le multiplie. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :