Aller au contenu principal

L’analyse de l’eau sur nos plages

Pendant nos vacances, j’ai été invitée avec ma petite famille à assister à la collecte de l’eau de mer par Veolia sur la plage de Deauville. 

En effet, tous les matins, un collecteur vient à 7 h du matin collecter de l’eau qui sera analysée. Les résultats seront ensuite transférées à la mairie qui choisira quelle couleur de drapeau sera affichée sur la plage. Le drapeau est vert lorsque la sécurité et la qualité de l’eau autorisent la baignade, jaune lorsque la qualité de l’eau est bonne mais la sécurité nécessite une baignade sous surveillance et rouge lorsqu’il est interdit de se baigner car les conditions météo rendent la baignade dangereuse et/ou la qualité de l’eau est mauvaise.

IMG_0440B

 

Cela fait 9 ans que Veolia effectue ce travail à travers la France. L’entreprise travaille en partenariat avec les communautés de communes, grâce au développement d’une technique d’analyse très rapide : une heure pour analyser la qualité de l’eau. On recherche avant tout un éventuel risque de pollution bactériologique. Or ce système d’analyse rapide permet d’afficher le drapeau avant 11 h du matin. 

Ce travail ne vise pas uniquement à prévenir les baigneurs des dangers d’une éventuelle pollution. Il s’agit également d’un travail qui permet de rechercher les sources de pollution grâce une bonne connaissance du terrain et d’y remédier en amont. Notamment en effectuant des travaux pour que la qualité de l’eau soit bonne voire excellente dans la majorité des cas.

A Deauville, la qualité de l’eau a été classée comme « bonne » pour l’année 2013, en se basant sur les analyses effectuées durant les 4 mois estivaux. Bien entendu, le but est d’atteindre la catégorie « excellente ». Les résultats sont affichés sur les plages concernées et si vous comptez vous baigner sur la côte fleurie, vous pourrez retrouver la fiche de synthèse du profil de vulnérabilité de chaque plage sur le site de la Communauté de Communes.

IMG_0443B

IMG_0444B

 

J’ai trouvé intéressant de découvrir l’engagement et le travail qu’il pouvait y avoir autour de cette question de la qualité de l’eau. Il me semble également nécessaire de sensibiliser les vacanciers à l’importance de préserver nos plages. 

Ainsi, pour rappel, sachez qu’un mouchoir en papier mettra 3 mois à se décomposer, un filtre de cigarette 2 ans, une canette 200 ans, une bouteille en plastique 500 ans et une bouteille en verre 3000 ans. 

Alors prenons soin de notre planète, la baignade n’en sera que plus douce !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :