Aller au contenu principal

Mais pourquoi ?

La plupart des parents l’auront constaté, les enfants fonctionnent souvent par phases. Chacune étant plus ou moins charmante, amusante ou attrayante, vous en conviendrez. En ce moment, Minicap, du haut de ses 3 ans et demi, est en plein dans la phase du « Pourquoi ? » Ainsi, chaque phrase, chaque mot prononcé, chaque observation, chaque mouvement dans l’air peut potentiellement faire l’objet d’une interrogation « Mais pourquoi la voiture avance ? Pourquoi la dame elle marche ? Mais pourquoi elle a peur la petite fille ? » 

Pourtant, il y a encore quelques mois, Minicap avait bien du mal à utiliser ce mot. L’usage du « pourquoi » et du « parce que » restait complexe pour elle et les liens de cause à effet ne semblaient pas évident à mettre en place. Et voila qu’aujourd’hui, elle aime user et abuser de ces mots et ne manque pas d’interroger le monde jusque dans ses moindres recoins. Recoins parfois inimaginables pour nous autres adultes. Car avouons-le, ce n’est qu’en de rares occasions (peut-être en état d’ébriété ?) que nous nous demandons pourquoi le ciel est bleu, pourquoi les oiseaux volent dans le ciel, pourquoi on a des doigts, et pourquoi les animaux ne parlent pas et pourquoi, pourquoi …

IMG_1285

Alors face à tant de questions, j’avoue me retrouver parfois démunie. J’arrive à répondre aux questions élémentaires comme « pourquoi il faut aller à l’école ? » ou « pourquoi il faut manger ? » J’y arrive aussi lorsque Minicap pose des questions plus personnelles comme « Pourquoi c’est ton amoureux papa ? » mais il arrive que je sèche devant les questions hautement scientifiques comme « pourquoi il pleut ? » ou « pourquoi le soleil se couche ? » Et lorsque barbe de 4 jours lui répond parce que le soleil est triste ou parce qu’il est fatigué, on se chamaille car je ne suis pas d’accord pour personnifier le soleil, mais en même temps j’ai bien du mal à répondre. 

Il arrive aussi que des questions un peu plus existentielles arrivent : « pourquoi c’est ton bébé petite R ? » « pourquoi il est mort le pigeon ? » (dont le cadavre gît depuis une semaine sur le chemin de l’école …) Et d’autres fois, viennent les questions que je nommerais du n’importe quoi comme « pourquoi elle marche la dame ? » ou « pourquoi le chat il est là ? » Celles-ci je l’avoue m’énervent, d’une part parce que je les trouve sans intérêt et surtout parce que je n’ai qu’une envie, celle de répondre « J’EN SAIS RIEN ET JE M’EN FICHE ! » Mais je me retiens, je vous rassure et je fais des suppositions. Vivre avec un enfant permet de s’interroger sur tout et tout le temps et ça c’est drôlement chouette. Même si parfois je suis lasse, l’instant d’après, je suis attendrie. Après tout, Minicap questionne le monde et elle a bien raison. Cela ne m’empêche pas, parfois, de juste répondre « parce que !!!! » car non, maman n’a pas réponse à tout, loin s’en faut ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réponses »

  1. Pareil, je m’attendais à cette phase, mais je m’imaginais des questions plus simples… Je trouve ça épuisant de devoir toujours TOUT expliquer, justifier… On a aussi beaucoup de « Et comment on fait pour fabriquer ça? » Euh…..

    • Oui, des fois moi aussi ça me fatigue ! Le pire c’est quand on est concentrés sur autre chose comme faire à manger, calculer un truc … etc et qu’il faut répondre à une question qui n’a rien à voir, dans les 3 secondes en plus, sous peine d’énervements !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :