Aller au contenu principal

Ces enfants de fin d’année

Minicap est de fin d’année. Elle est et sera très certainement toute sa scolarité parmi les plus jeunes de sa classe avec parfois quasiment un an d’écart avec ceux qui sont pour le coup de début d’année, eux. J’entends d’ailleurs souvent les parents de ces enfants de début d’année râler parce qu’ils doivent payer une année de nounou en plus ou parce qu’ils se sont vus refuser une entrée en TPS (toute petite section). Pourtant de mon point de vue, je les trouve bien chanceux car entre les désagréments d’une première rentrée tardive et d’une première rentrée précoce, mon cœur lui ne balance pas. 

Alors, si on veut se montrer un tantinet intelligent, on comprendra vite que toutes les questions relatives aux dates de naissance et à la scolarité dépendent énormément de l’enfant. Certains sont plus matures que d’autres, certains sont plus prêts que d’autres. Evidemment, c’est du cas par cas. Il n’empêche qu’il y a parfois des liens à faire entre l’âge et la manière de vivre sa scolarité en maternelle, à cette période où ils sont encore si petits. 

En ce qui concerne Minicap, il faut bien l’avouer, son entrée à l’école à 2 ans et 9 mois ne s’est pas faite sans heurts. Entre sa propreté un peu bancale et mes premiers de mois de grossesse absolument atroces, ni elle ni nous n’avons vécu les choses très sereinement. Ainsi, Minicap a pleuré jusqu’en janvier pendant les récréations et elle n’a pas décroché un mot avant le mois de mars.

Puis avec l’entrée en moyenne section, Minicap s’est détendue. Je l’ai vue prendre ses marques, ses habitudes et surtout elle a commencé à se faire des copines. J’étais rassurée mais remarquant son manque d’intérêt pour les apprentissages scolaires, j’ai demandé un rendez-vous avec sa maîtresse en avril. Effectivement, cette dernière nous a confirmé que Minicap avait quelques lacunes et qu’elle pensait surtout à jouer. Je ne me suis alors pas trop alarmée car j’avais tout de même remarqué lors des semaines précédents ce rendez-vous, une amorce de changement, une Minicap qui commençait tout doucement à évoluer.

Ce rendez-vous m’a tout de même permis de faire un bilan de la situation. Je me suis rendue compte que depuis ma grossesse et surtout depuis la naissance de Petite R j’avais quelque peu mis de côté les apprentissages de Minicap. Il faut dire aussi qu’avec Barbe de 4 jours nous avons passé beaucoup de notre énergie dans la gestion des soucis de comportement de la belle qui s’était quelque peu lâché dirons-nous après la naissance de sa sœur.

Bien décidée à prendre le taureau par les cornes, pendant les dernières vacances scolaires, en bonne mère hystéro que je suis, j’ai préparé un programme pour Minicap. Nous avons repris des activités de graphisme, joué à plusieurs jeux de société, fait des activités de comptage mais aussi de la peinture libre …etc. Avec Barbe de 4 jours, nous lui avons rappelé qu’elle allait à l’école pour travailler, chose que la puce a eu l’air de comprendre. Je sais aussi que de son côté la maitresse de Minicap n’a rien lâché à la rentrée. Elle l’a fait travailler sur le temps du midi avec un petit groupe d’élèves et s’est montrée exigeante.

Tout cela a porté ses fruits, puisque la semaine passée, la maîtresse m’a interpellée à la fin de la classe pour me dire que cela allait beaucoup mieux pour Minicap, qu’elle avait énormément progressé et qu’elle participait énormément en classe. Le soulagement ! 

 

IMG_3029b

 

Il est vrai qu’à la maison, je peux constater les progrès de Minicap. Je la vois faire des liens entre ce qu’elle apprend à l’école et ce qu’elle voit à la maison et dans notre vie quotidienne. Je vois que ses apprentissages scolaires prennent sens pour elle, ce qui n’était pas le cas il y a peu. Puis je culpabilise un peu de l’avoir délaissée, tout en réalisant qu’il y a aussi toute une part liée à la personnalité de Minicap. Je me rappelle encore que lorsqu’elle avait deux ans, il était impossible de la faire jouer à un jeu de société, même adapté à son âge. Bien qu’incroyablement curieuse, elle avait du mal à se poser pour faire une activité. Par ailleurs, à sa rentrée en petite section, j’étais inquiète et je crois que je l’étais car je savais au fond de moi qu’elle n’était pas vraiment prête. Minicap manquait un peu de maturité, je le sentais. Personne n’en est responsable et on a beau le répéter mais dans notre société compétitive, on l’oublie vite : chaque enfant évolue à son rythme ! 

La maîtresse de Minicap pense que tous ses soucis étaient liés à son âge et que tout devrait rentrer dans l’ordre. Et effectivement, je ne m’en fais plus trop, surtout lorsque je vois la puce faire des activités posées avec plaisir. Je suis même plutôt fière d’elle et de tous les progrès qu’elle a fait en si peu de temps. 

Je sais que les apprentissages avancent de façon fluctuantes et que rien n’est jamais acquis de façon définitive. J’espère juste que Minicap continuera de mûrir en adéquation avec ce qu’elle vit à l’école et qu’elle ne se retrouvera plus confrontée à des difficultés qui la dépassent en raison de son plus jeune âge. J’ai alors une petite pensée pour tous ces petits de fin d’année qui ne se sentent pas toujours prêts en même temps que les autres, une petite pensée pour ma Minicap, mon Barbe de 4 jours et aussi à la petite fille que j’ai été, une petite de janvier mais qui a sauté une classe se retrouvant pendant des années dans une situation encore plus inconfortable que celle de Minicap. Alors je sais à quel point, ce n’est pas toujours facile d’être la plus petite de la classe ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

16 réponses »

  1. J’ai retrouvé beaucoup de ma fille dans cet article. Née en novembre, elle s’est retrouvée dans la même situation que ta fille, et j’étais aussi enceinte de quelques semaines !! Notre fille n’est allée à l’école que le matin jusqu’en février/mars car sinon elle pleurait toute l’après midi… et le matin elle « travaillait » mais elle ne parlait à PERSONNE… de quoi vous culpabiliser à mort ! Finalement c’est son ATSEM qui s’est occupée d’elle et lui a donné la confiance qui lui manquait pour aller vers les autres. En MS, tout est rentré dans l’ordre : elle s’est éclatée toute l’année et s’est fait plein de copines… de quoi nous soulager 🙂

  2. Ton article m’interpelle car je fais partie de ces parents qui ont râlé.
    Bien que tu dises que tout dépend énormément de l’enfant, que c’est au cas par cas, je trouve que tu généralises quand même un peu quant aux raisons des parents des enfants de débuts d’années qui souhaitent mettre leurs enfants à l’école plus tôt.
    J’ai fait parti de ces parents qui ont râlé parce qu’elle n’a pas pu aller à l’école à ses 2 ans et 8 mois car, selon notre avis, elle était prête. Propre à 2 ans, elle parlait bien, était sociable, aucun problème avec la vie en communauté et ne demandait qu’à aller à l’école.
    J’ai râlé oui mais pas à cause d’une nounou à payer ou parce que j’allais devoir garder ma fille encore 1 année avec moi.
    J’ai râlé parce qu’avec seulement quelques jours d’écarts, d’autres enfants pouvaient faire leur rentrée alors qu’ils n’étaient pas forcément plus matures, pas complètement propres et parce que sous prétexte qu’il n’y a pas de place elle doit attendre 1 an de plus alors qu’on distribue des dérogations à la pelle ( ce qui forcément augmente l’effectif des classes) pour des raisons peu justifiables, juste parce que certains parents ne voulaient pas de l’école dont dépendent leurs enfants car pas assez bien fréquentée selon leur avis.
    La maîtresse nous dit qu’elle peut facilement sauter une classe, ce qui nous conforte encore plus dans l’idée qu’elle aurait pu faire sa rentrée scolaire bien avant, mais on ne le demande pas car elle a trouvé sa place dans sa classe actuelle, parmi son groupe de copines.
    Enfin, je trouve que le système scolaire est souvent bien mal fichue.

    • Il ne fallait pas prendre mon allusion pour toi. Je me doute qu’il y a tout un tas de raisons pour pousser à vouloir une rentrée précoce. Et oui comme je l’ai dit tout dépend des enfants. Dans mon allusion, je parlais des parents qui râlaient pour les histoires de nounou parce que c’est la seule raison que j’entends autour de moi, mais je sais bien que ce n’est pas la seule possible. Puis surtout je ne critique pas ces parents, je dis juste que je les trouve chanceux !

      Par contre, de mon point de vue qui n’engage que moi, il y a vraiment très peu d’intérêt à rentrer à l’école avant 3 ans, mais ce n’est vraiment que mon point de vue ! Et ce même pour des élèves qui sont sociables, propres etc. D’ailleurs Minicap, hormis le problème de propreté était très sociable, parlait très bien et tout se passait extrêmement bien à la halte-garderie, et pourtant je n’avais pas envie d’une rentrée à l’école aussi tôt. La suite m’a donné raison, et dans le cas de ta puce visiblement tu as eu raison aussi, puisque ça aurait pu lui être bénéfique de rentrer plus tôt. Je trouve ça très dur de savoir à l’avance et le système est certes mal foutu mais il faut bien des règles uniformes pour s’en sortir ! Personnellement, je n’ai pas aimé faire entrer ma fille à l’école à 2 ans et 9 mois mais j’ai bien été obligée de suivre le mouvement. Je trouve juste qu’entre les deux problèmes je préfère encore celui des enfants qui sont en avance et s’ennuient que celui de ceux qui manquent de maturité et doivent compenser pendant plusieurs années.

  3. Je ne l’ai pas pris pour moi. Désolée si ma réponse t’a paru vive mais ce n’était pas le but. 😉
    Je voulais juste souligner qu’il n’y a pas que le problème de garde qui joue dans l’envie de mettre son enfant à l’école plus tôt.
    Je me souviens qu’un jour, en passant devant une école, pendant l’heure de récré, elle m’a demandé que faisaient les enfants, je lui ai répondu qu’ils étaient à l’école et en récré. Elle m’a alors demandé pourquoi elle ne pouvait pas aller à l’école. Elle n’ a pas bien compris non plus pourquoi la copine de crèche, qui a 20 jours à peine de plus qu’elle, est allée à l’école et pas elle.
    Mais comme tu dis, il faut bien qu’il y ait des lois même si elles ne s’adaptent pas forcément à nos enfants.

    • C’est sur que pour ces enfants proches des dates limites c’est forcément compliqué dans un sens ou dans l’autre. Mais je comprends que ce soit problématique. J’ai une collègue dont la fille est née le 1er janvier, cela fait forcément bizarre de se dire qu’à un jour près cela changeait totalement la donne.

  4. Je partage ton point de vue sur la PS, j’ai bien vu que Justine au début était vraiment jeune, même si dès janvier je l’ai trouvée bien dans ses baskets et dans ses apprentissages et j’ai souvent remarqué quand j’avais des PS que les novembre décembre étaient soit perdus soit complètement foufous (oserais-je dire ch****), mais par contre je pense qu’il ne faut pas non plus projeter sur l’ensemble de la scolarité, ça s’estompe déjà bien au fil de la maternelle cette différence et encore plus après. Et j’y crois d’autant plus que j’ai deux puces de fin d’année et je ne veux ni me culpabiliser (oui il parait qu’on a « mal visé »…) ni leur mettre une sorte de limite comme quoi leur âge les gênerait dans les apprentissages.

    • Non, je suis d’accord ça s’estompe grandement avec le temps. D’ailleurs en élémentaire, on ne fait plus attention à ce critère « fin d’année ». Cela me travaille un peu là parce que pour Minicap ça aura quand même duré jusqu’à sa fin de Moyenne Section. Et dans mon cas personnel, mon sautage de classe en maternelle m’a pas mal « affaiblie » pendant plusieurs années, jusqu’à me faire redoubler le CM2, pour retourner finalement dans ma tranche d’âge. J’ai détesté être la plus petite physiquement et au niveau de la maturité. Je sais que Minicap se rend compte parfois qu’elle est plus petite, les enfants le lui disent et ceux qui sont très matures la rejettent un peu. Mais ça ne l’empêche pas de se faire des copains et de le vivre normalement. C’est juste un peu casse-pied. Au moins je n’aurai pas ce souci là en particulier avec Petite R.

      Pour tes puces, il n’y a vraiment pas matière à culpabiliser !

      • Non mais certaines copines plus particulièrement chez les profs d’ailleurs, ne comprennent même pas qu’on puisse faireun bébé à un autre moment qu’en juillet aout… bref, j’ai la chance que Justine soit grande et bien degourdie pour son âge 🙂 , pour Zoé on verra bien.

  5. Sinon, sans vouloir continuer à polémiquer sur les raisons de vouloir mettre 1 enfants de début d’année à l’école plus tôt car je suis bien consciente que ce n’est pas le sujet, pour les parents des enfants de fin d’année, il me semble que l’école n’est pas obligatoire avant 6 ans donc pourquoi ne pas les garder 1 année de plus si vous pensez qu’ils ne sont pas prêts ?

  6. L’écart d’âge sera toujours là mais j’imagine qu’aller à l’école à 4 ans au lieu de 2 ans et quelques doit changer pas mal de choses
    . Désolée le message avant est parti trop tôt. :p

    • Je suis convaincue que l’école contribue à réduire l’écart, je vois déjà la différence entre des enfants scolarisés à la journée ou seulement le matin, par ailleurs, en théorie, l’enseignante est formée à gérer les grandes différences à cet âge là, de même qu’elle est formée à « nourrir » plus les enfants plus matures.
      L’autre raison bassement terre à terre est souvent financière et pratique, la crèche ne prend pas d’enfants d’âge scolaire, la nounou le ferait mais plein pot pour les parents, bref, en cas de grosse difficulté de l’enfant c’est une solution mais ça a un coût.

    • Personnellement, je n’ai pas pensé à cela car un enfant est scolarisé dans sa tranche d’âge. Du coup un enfant gardé à la maison une année de plus, irait directement en moyenne section l’année suivante … pas du tout le bon plan donc.

  7. De la patience voilà tous et ne pas s’affolé de suite et laisser faire le temps de l’intégration et adaptation
    Heureuse que tous rentre dans l’ordre pour ta fille et tu soulève là un sujet très intéressent pour les parents qui veulent à tous point initier à leurs enfants des trucs avant leurs âges !!

  8. Comme cet article résonne… Ma petite fée née à peine 2 jours avant Noël a fait sa première rentrée en septembre. Je n’étais pas très favorable (je voulais attendre janvier, qu’elle est vraiment franchit le cap des 3 ans!!) mais la crèche a tout fait pour que je la mette dés septembre (et qu’est-ce que je m’en veux de les avoir écoutés eux plutôt que moi!!)… elle mon bébé qu’on a obligé de grandir plus vite que ce qu’elle voulait! Elle a qui on a imposé de laisser son doudou alors que perdu au milieu de 30 autres enfants elle aurait eu besoin d’un peu plus de réconfort! Elle que l’école n’a pas ménagée en la changeant 1 fois de classe et 3 fois d’instituteurs en 3 semaines dés la rentrée de septembre pour finalement se retrouver dans une classe de petit-moyen… elle n’a donc pas 1 an d’écart mais 2 ans avec la majorité d’entre eux (ils ne sont que 8 petits sur 30!)… elle qui a vu débouler sa petite sœur quelques jours avant les vacances de la Toussaint! Tant de choses, de règles, à ingurgiter en si peu de temps… au maximum j’essaye d’adoucir ses semaines d’écoles, limitant à 2 jours la cantine et 2 jours de garderie/CLAE pour le reste du temps j’essaye de la garder avec moi (mon patron est RAVI!!! mais très compréhensif, ouf!!!). Les vacances approchent alors que je la sens enfin sereine, enfin être plus entourée, enfin contente de faire du sport, enfin intéressée par les activités scolaires… mais il reste encore tellement à apprendre pour qu’elle puisse être sereine en moyenne section… les vacances d’été s’annoncent donc studieuses mais dans la douceur… lui laisser le temps de grandir à son rythme! Alors ce week-end on va fêter sa demi-année en plus avec quelques copines et surtout cette fin d’année scolaire si compliquée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :