Aller au contenu principal

Fuir la routine

Cette année, je ne me plains pas, nous avons pu prévoir un peu plus de vacances que ces deux dernières années. La semaine qui vient de s’écouler, en terre bretonne était tout à fait la bienvenue. Non pas que nous n’aimions pas notre vie parisienne, mais j’éprouvais depuis peu un ras le bol général de la ville et surtout de notre quartier. Je n’étais d’ailleurs pas la seule car Minicap éprouvait une certaine lassitude teintée d’impatience : « Quand c’est qu’on part en vacances ? » « Bientôt, ma chérie ! (Et si tu savais comme j’aimerais partir moi aussi !)

En effet, les aller-retours entre centre de loisirs, halte-garderie, les petites sorties certes sympathiques mais peu dépaysantes, les passages au square habituel, les préparations pour la rentrée, les courses, les corvées du quotidien … ça va bien 5 minutes. Le besoin de casser la routine se fait forte, et ce ne sont pas les escapades de deux ou trois jours qui suffisent à changer vraiment d’air.

Aussi, la semaine qui vient de s’écouler fut appréciée. Ce fut l’occasion de revoir de nombreux cousins, cousines et même des copains. Minicap a adoré passer du temps avec des petits de son âge, se baigner et se faire dorloter. Petite R a râlé d’avoir les pieds plein de sable puis a appris à apprécier ses petites séances au grand air. J’ai adoré la voir se balader sur la plage, un gâteau dans chaque main, s’asseyant de temps à autre sur un bout de serviette car madame tient à son confort. Enfin, Barbe de 4 jours et moi avons rechargé les batteries pour la suite des vacances. Nous avons même pu laisser les puces le temps d’un petit restaurant pour nos 6 ans d’amoureux.

Personnellement, j’ai fermé les écoutilles : plus de mails, plus de soucis, pas de travail et pas d’impératif. Accessoirement, pas de cours de conduite qui me stresse, en effet ces derniers temps ces cours me minent un peu le moral. J’avais besoin d’une coupure, et cela commence bien souvent par un état d’esprit.

IMG_5662 IMG_5667

 

Bien entendu, une semaine ne suffit généralement pas, mais c’est avec une certaine euphorie et une grande joie que j’entrevoie après une très courte halte parisienne, notre séjour à Montpellier. Nos vraies vacances, à 4, libres et surtout au chaud ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :