Aller au contenu principal

Ces moments de rien du tout

Le vendredi est le seul jour de la semaine où quoiqu’il arrive, qu’il pleuve ou qu’il vente, je suis celle qui prépare les puces et accompagne Minicap à l’école. Pour tous les autres jours de la semaine, soit je travaille, soit je peux me permettre de somnoler avec Petite R en laissant la tâche à Barbe de 4 jours qui est de toute façon très matinal.

Mais finalement, la lève-tard que je suis, apprécie d’être extirpée de son lit, car ce petit moment à trois est très agréable. Le dernier en date a d’ailleurs rempli toutes les conditions requises pour faire parti du meilleur scénario de départ à l’école, tout du moins pour moi.

Je me suis levé 20 minutes avant les filles, je me suis lavé,  préparé et j’ai pris mon café avant de les réveiller. Fait rare et non négligeable, les filles sont restées au lit, tard. Que j’ai aimé les regarder dormir profondément ! C’est un tableau si paisible ! Puis quand tout le monde s’est levé, ce fut un doux mélange de retrouvailles après la nuit de séparation et de précipitations. J’ai passé ma main dans les cheveux ébouriffés de Minicap et embrassé son visage tout froissé du matin. J’ai câliné mon bébé tout chaud et doux comme une brioche. Et même le petit coup de turbo qui suit le petit-déjeuner avec le triple combo : habillage, nettoyage et coiffage n’est pas venu gâcher l’ambiance. 

J’ai acquiécé à tout le babillage de Minicap en chemin, tout en appréciant cette course matinale, en poussette et basket, au milieu de tous ces parents pressés et enfants bousculés.

J’ai savouré les instants dans la classe, à regarder un peu les coins jeux, les travaux d’élèves. Minicap m’a tout montré, m’a tout raconté. Petite R quant à elle, a piqué les poupées et a commencé à jouer avec, sans même prendre conscience que les autres enfants étaient bien plus grands qu’elle.

Après les aurevoir, les bisous et les promesses de retrouvailles, j’ai repris le chemin de la maison avec une Petite R refusant catégoriquement de retourner dans la poussette. Alors nous avons marché, main dans la main ou plutôt index dans la main et j’ai repensé à ce billet écrit il y a de cela bien longtemps, du temps où j’anticipais sur les prochaines promenades avec une Minicap encore bébé. Je me suis rappelé comme il est important de donner le temps aux bébés de marcher, de découvrir, de s’arrêter et de laisser libre cours à leurs envies et idées du moment. J’ai tenté de m’en rappeler car quels trésors de patience il faut développer quand on se promène avec un tout petit marcheur ! Nous avons bien du mettre 30 minutes pour faire un trajet qui n’en demande que 10 habituellement. Il a fallu nous arrêter devant un escalier pour monter, descendre, monter, descendre, monter, descendre … Feindre de laisser le choix à Petite R quant à la direction pour éviter une crise, se coltiner ladite crise quand la puce a voulu marcher en direction de la route (non mais en même temps j’exagère de vouloir l’en empêcher !), et empêcher des dégustations de feuilles et de bâtons. 

Cependant, au milieu de mes petites impatiences, j’ai aussi eu droit à 5 coups de bras tendus, autant de câlins, le rire aux lèvres de mon bébé, 2 passantes attendries, une petite main qui cherche la mienne et une sieste/grasse matinée au retour car tout cela fut bien fatigant. 

IMG_6160

Qu’il est bon d’avoir le temps et de profiter de ces moments. Cela me fait penser à un passage du film Casse-tête chinois (j’assume mes références !), où le personnage joué par Romain Duris dit qu’être père c’était surtout fait de tous ces petits moments insignifiants. Je suis bien d’accord.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réponses »

  1. Très bel article et tellement vrai ! Je me suis reconnue dans ton article, et oui les miens sont (comme tous les enfants) de grands adeptes du « monter,descendre,monter,descendre » dans les escaliers 🙂 Et je ne te raconte même pas quand ils ont découverts les escalators ^^ Ces moments anodins passés avec eux sont précieux et malheureusement ils passent tellement vite ! Il faut en profiter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :