Aller au contenu principal

Objectif N°1

Parmi mes résolutions de nouvelles années, il y avait celle-ci : perdre du poids. Et croyez-le ou non, pour une fois j’ai réussi à m’y tenir. Afin de ne pas craquer en cours de route, je me suis fixée 3 objectifs, 3 paliers réconfortants pour assurer ma motivation sur plusieurs mois. Je viens d’atteindre mon premier objectif, aussi je viens par ici pour vous en parler.

J’ai perdu 6 kg en 7 semaines. C’était mon premier objectif car délestée de ces 6 kg, j’ai retrouvé mon poids d’avant Petite R, tout un symbole. Puis depuis 2 kg, je ne suis officiellement plus en surpoids, et ça mine de rien c’est aussi un cap important.

Je ne suis pas un régime connu ou précis, j’ai repris dans les grandes lignes un autre régime que j’avais fait plus jeune et qui m’avait permis de perdre 18 kg. Je n’ai donc reçu l’aval d’aucun nutritionniste mais les choses me conviennent comme tel. J’ai effectué deux grands changements. Tout d’abord, si je ne saute aucun repas, je ne mange en revanche plus rien entre eux : pas de grignotage ! Evidemment si j’ai un petit creux je ne m’empêcherais pas de manger un fruit ou un yaourt mais c’est tout. L’autre grand changement est la diminution drastique des féculents. J’avais tendance à manger trop de pain (pour ne citer que lui), même pendant un repas copieux. Dans le même temps, je mange à volonté les légumes et les fruits.

Evidemment, je privilégie les aliments peu gras ou peu sucré. Entre une glace ou un sorbet, je choisis plus facilement un sorbet (oui c’est bourré de sucre mais bon …). Entre du poulet ou une viande rouge, je me tourne davantage vers la viande blanche. Je ne mange du fromage que de façon très occasionnelle, par contre comme je suis très sucre, je m’accorde un carré de chocolat à chaque fin de repas. Je ne me refuse aucun aliment, j’ai d’ailleurs pâtissé avec les puces, ces dernières semaines. Seulement je diminue les quantités, pour 5 madeleines avalées auparavant, maintenant je n’en déguste qu’une. De plus, si en semaine, j’essaye d’être rigoureuse, le week-end je lâche un peu de lest et m’octroie notamment un repas « festif ». C’est la seule façon pour moi de tenir.

Je crois que l’idée principale que je retiens de mon régime, c’est l’équilibre. Sur une semaine, je mange de façon plus ou moins drastique, parfois je mange gras, parfois pas du tout mais ce qui compte c’est la balance. Hors de question pour moi de renoncer à une certaine forme de vie sociale. Aussi je ne refuse pas d’aller au resto  ou de prendre un verre et un apéritif copieux. Cela me déprimerait trop. Mais le lendemain, je mange très léger. Au final, j’ai réussi à perdre ainsi, malgré la raclette avec les collègues, la galette des rois et les anniversaires …

Finalement, je m’en porte vraiment mieux. Le plus difficile dans un régime, en tout cas, pour moi, c’est le commencement. Ce moment de bascule où on se lance. Cela ne tient souvent pas à grand chose. Dans mon cas, j’avais envie de perdre du poids depuis bien longtemps. Un peu comme quelqu’un au bord d’une falaise qui recule, prend son élan, se lance, s’arrête au bord pour finalement reprendre son élan, j’ai tenté plusieurs fois de m’y mettre, de manger plus sainement et à chaque fois je n’ai pas tenu plus d’une semaine. Le déclic, le vrai, est venu tout simplement du poids que j’ai atteint à noël après m’être bien empiffrée avec les différents anniversaires de décembre et les fêtes de fin d’année. J’ai alors atteint exactement le même poids qu’à mes 25 ans, quand j’ai décidé de la même façon de perdre du poids. A l’époque j’avais donc perdu 18 kg en quelques mois. Un poids repris lentement en 6 ans, principalement durant mes 2 grossesses où j’ai connu des nausées les 3 premiers mois qui m’ont complètement déconnectée de mes sensations de faim et m’ont remise face à un rapport à la nourriture compliqué. Bref, j’ai atteint le même poids critique au delà duquel je n’arrive plus à me regarder dans le miroir, à me voir en photo, à m’habiller avec plaisir … c’est mon poids limite au delà duquel je passe le cap de l’envie de changement. Je pense que nous en avons tous un et il est différent pour chacun.

IMG_0399

J’ai donc décidé en janvier de perdre du poids. Mon envie était aussi motivée par une question de santé. Etre en surpoids et ne rien changer à ses habitudes c’est aussi prendre le risque de continuer de grossir avec tout ce que cela peut entrainer comme problèmes de santé, à long terme. Puis j’avais envie de montrer un autre exemple à mes filles, un rapport plus sain à la nourriture. J’avais envie de leur montrer qu’on pouvait faire attention à soi sans trop se priver. D’où mon idée de suivre un régime basé sur l’équilibre. J’ai envie de leur montrer que la vraie gourmandise ce n’est pas de se goinfrer mais de préparer, savourer et profiter de chaque bouchée.

Une fois que la machine est lancée, tout devient plus facile. Les premiers kilos envolés stimulent pour la suite, ils motivent. Puis, très honnêtement en mangeant plus sainement on éprouve un plaisir beaucoup plus grand à s’alimenter. Car les petits plaisirs gourmands deviennent d’autant plus appréciables, qu’ils sont devenus plus rares.  

Pour l’instant, seuls les initiés s’ aperçoivent que je me suis délestée de ces 6 kg. Et quand je parle d’initiés, il ne s’agit que de deux personnes :  Barbe de 4 jours qui veille au grain car il a peur que je perde trop de poids et moi qui sent bien les vêtements qui boudinent moins et ce petit ventre de grossesse qui tout doucement se fait la malle. 

Il me reste 2 objectifs à atteindre : perdre encore 5 kg pour me sentir vraiment bien et éventuellement si j’ai le courage encore 4 kg pour retrouver mon poids d’avant Minicap. Rendez-vous dans plusieurs semaines pour la suite !

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réponses »

  1. Bravo et félicitations ! !
    J ai réussi à en perdre 10 il y a 1an et demi et à mon grand désespoir je les ai repris… Comme tu dis il faut un déclic , un truc qui tilt dans l esprit … j attends le retour du soleil avec impatience parce que je sais que ça va M aider ☺
    En tous cas bonne continuation pour la suite !

  2. Bravo!!

    Je me sens comme vous (toi?): au bord de la falaise sans parvenir à plonger.
    Je trouve une excuse a chaque fois… Mais… Si je pouvais dire pareil dans 7 semaines?!?

  3. Je suis moi aussi en période perte de poids, mais ne suis pas prête à m’imposer trop de contraintes (je suis une ancienne boulimique).
    Alors je me suis tournée vers l’hypnose, j’ai d’ailleurs publié un article ce matin, et ça fonctionne doucement, comme je le souhaitais.
    Plein de courage et motivation à toi pour la suite 😉

    • Je n’ai jamais essayé l’hypnose ! Nous en avons parlé avec Barbe de 4 jours pour qu’il arrête de fumer, mais c’est tout. Merci pour tes encouragements et bonne continuation pour toi aussi !

  4. Bravo pour ce résultat. J’adhère 100% à cette vision du régime. Je pense qu’il n’y a que comme ça que ça peut être sain et surtout durable. Tu évoque aussi l’importance de garder une vie sociale, et ca c’est vrai qu’avec tout type de régime c’estle point critique. De mon côté j’ai la chance de n’avoir encore jamais eu besoin de régime pour mincir, par contre depuis l’automne, mon mari et moi mangeons différemment, par soucis écologique et pour notre santé, pour montrer l’exemple à nos filles. Mais tout comme toi, nous nous autorisons régulièrement des petits plaisirs.

    • Merci. Oui au delà de la question du poids, il y a aussi toute la question de l’alimentation saine et aussi de l’alimentation bio et écologique. Nous mangeons au maximum bio, de consommer des fruits et légumes de saison, mais bien sur nous sommes loin d’être parfaits sur ce point. Cela prend du temps de bousculer ses façons de faire.

  5. Bravo pour ta détermination!
    Mon gros problème à moi est le grignotage… Par chance, je ne grossi pas (encore…) peut-être est-ce parce que je mange équilibré le reste du temps, et comme j’ai arrêté de consommer de la chair animale depuis environ 1 an, cela me pousse à manger plus varier.
    Ceci dit, j’ai les fesses moles, alors faudrait que je fasse un peu plus de sport 😀 !

    • Ah le grignotage c’est mon souci numéro 1. Je crois que sans lui, je n’aurais jamais pris autant de poids.
      Je ne savais pas que tu ne consommais plus de chaire animale, ça doit effectivement permettre de varier ses façons de faire. Je mange peu de viande comparé à la plupart des gens, mais j’aimerais en consommer encore moins.
      Pour la mollesse des fesses, je compatis et effectivement il ne reste qu’une solution …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :