Aller au contenu principal

Elle sait lire

C’est la phrase entendue lors de la remise du livret de Minicap : « elle sait lire ».  Elle est tombée d’un seul bloc comme pour valider de façon définitive quelque chose que je sentais depuis plusieurs semaines. 

Minicap a commencé l’année sans retard mais sans avance particulière non plus. Le début d’année a été ponctuée de lectures un peu fastidieuses, des syllabes anonnées de façon hésitante. mais toujours avec volonté. Puis l’année faisant son chemin, nous avons vu une Minicap de plus en plus téméraire, lisant les albums à sa petite sœur, puis petit à petit s’amusant à tout déchiffrer dans son entourage : affiches, encarts publicitaires, noms de station de métro en passant par les marques de toutes sortes.  Désormais, c’est officiel, c’est la maîtresse qui le dit : elle sait lire ! 

Alors bien sur, le tout manque de fluidité, mais vu la ténacité de la belle, je ne me fais pas de souci pour son avenir de lectrice. Désormais, je m’interroge sur les lectures qu’elle pourrait entamer seule. Pour l’instant, elle ne lit que des albums assez simples. Le déchiffrage lui prend encore du temps et il ne s’agit pas de la démotiver. Mais dès qu’elle se sentira prête elle pourra entamer quelques-uns de ces livres de la bibliothèque rose qui ont l’avantage d’être écrits en gros caractères et d’être simples et courts à lire. De nombreuses éditions proposent des collections pour les jeunes lecteurs, tel que Folio Cadet ou Nathan. En attendant, je vais commencer à lire tous les soirs des chapitres de Fifi Brindacier à la puce. Car même si elle sait lire, les moments de lectures offertes resteront sacrés à la maison !

eyil9576 xhqx5880

Enfin, la lecture s’accompagne toujours de l’écriture. Hors ce qu’on appelle l’encodage ne semble pas être tout à fait acquis chez Minicap. Il y a encore peu de temps, elle continuait de nous demander d’épeler les mots alors que dès qu’on est lecteur, on est en mesure d’écrire, de coder seul. Avec le temps, j’ai appris à refuser d’accéder à ses demandes en l’enjoignant à se débrouiller toute seule. Petit à petit, comme pour la lecture, elle semble progresser à son rythme. Désormais, elle noircit des pages et des pages de livres de sa fabrication. J’ai ainsi retrouvé une « partition » accompagnée d’un chant à sa sauce, une histoire d’enfant qui s’ennuie et joue au parc et une affiche « réstoran » sur la porte de sa chambre. Tout est encore un peu approximatif mais ce que j’admire le plus chez Minicap c’est cette volonté à toute épreuve. Dès qu’elle sent que quelque chose est difficile pour elle, elle va d’autant plus persévérer et chercher à y arriver. Je ne sais pas si cela est instinctif ou si elle s’en rend compte, mais quand elle bute sur une notion en classe, elle se met aussitôt à parler et parler et parler de l’activité en question, comme pour exorciser ou pour s’imprégner afin de comprendre. En ce moment, elle flanche sur l’encodage, qu’à cela ne tienne, elle écrit, écrit et écrit des tartines et des tartines. 

Mon cœur de maman se réjouit de la voir ainsi, si enthousiaste et comme toujours j’ai hâte de voir la suite !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :