Aller au contenu principal

La lessive maison

Comme je l’avais annoncé par ici, cette année, j’ai envie de faire un peu plus d’efforts pour la planète et pour notre santé. J’ai donc commencé en janvier avec un premier défi : la lessive maison.

Pourquoi une telle décision ? Les lessives industrielles ont un impact sur l’environnement. Certaines composants peuvent être toxiques en milieu aquatique, ou avoir un impact sur la santé humaine (risques d’allergies notamment). Bien évidemment, je me suis naturellement tournée vers des lessives bios, de la marque maison verte ou rainett, et j’en viens donc à ma deuxième motivation. En effet, les lessives bios ayant un coût, pour des raisons économiques évidentes, j’avais envie de me lancer dans l’aventure du fait-maison. 

Pour démarrer, j’ai donc attendu de terminer ma lessive industrielle pour récupérer un bidon vide d’1 L. J’ai démarré avec une première recette dénichée sur le net. Tous les ingrédients de base sont disponibles dans les magasins bios : copeaux de savon de Marseille, bicarbonate de soute, huile essentielle. 

Après le test d’une première recette,  que j’ai scrupuleusement suivie, j’ai constaté que la lessive était très liquide. Pour certains cela ne pose pas de problème, mais personnellement, j’avais l’impression de laver mon linge avec de l’eau légèrement imbibée de savon, cela me dérangeait d’autant plus que le linge n’était pas parfaitement propre.

J’ai donc testé une seconde recette, toujours avec du savon de Marseille et du bicarbonate de soude. Cette fois-ci, j’ai beaucoup ri en constatant que ma lessive trop liquide s’était transformée en lessive beaucoup trop solide ! Et pour cause, le dosage du savon avait été multiplié par 7 ! Petit détail à noter, le bicarbonate et le vinaigre blanc mélangés moussaient, rendant l’utilisation de la lessive plus compliquée.

Pour terminer, j’ai testé une recette plus équilibrée, avec 50 g de savon pour 1 L de lessive. Si la lessive est encore un peu trop solide, globalement j’en suis assez contente. Le linge est propre et c’est bien le principal. 

D’un point de vue pratique, à présent, je mets un bouchon et demi de lessive directement dans le tambour et j’ajoute un fond de tasse de vinaigre blanc avec 4 gouttes d’huile essentielle dans le bac à adoucissant. 

Est-ce contraignant de faire sa propre lessive ? Je ne trouve pas du tout, la recette est ultra simple à réaliser. Il faut juste ne pas être pressée, puisqu’il faut attendre que le liquide refroidisse pour terminer. Mais cela ne demande que peu de temps, les plus pragmatiques pourront aussi préparer un stock de 3 L s’ils ne veulent pas s’embêter à fabriquer une lessive régulièrement. En ce qui me concerne, un bidon d’1 L dure bien un mois. Je ne trouve vraiment pas contraignant de réaliser la recette une fois par mois. 

Bref, vous l’aurez compris, je suis conquise. Même si je pense réaliser encore un ajustement de dosage du savon la prochaine fois, mais ce n’est qu’un détail. Je ne pense pas repasser de sitôt à la lessive industrielle. D’autres recettes à base de savon noir me font également de l’œil, à tester !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réponses »

  1. Même si ce n’est pas long, je cours toujours après le temps… Je ne l’ai pas encore fait… Mais je suis sûre qu’une fois que je me serai lancée je ne pourrai plus revenir en arrière ! Pour l’instant je prends la lessive bio !
    Bises !*
    SandRyne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :