Aller au contenu principal

We love green

Trente-cinq ans et je n’étais encore jamais allée à un festival de musique. J’ai voulu remédier à cette situation plus que préoccupante ! Barbe de 4 jours et moi avons, pour cela, jeté notre dévolu sur le festival de we love green qui se tient depuis plusieurs années dans le bois de Vincennes.

Ce festival est comme son nom l’indique un évenement qui se veut green et bio. Quel rapport avec la musique ? Non, les musiciens n’étaient pas exclusivement choisis sur le critère de leur végétarisme. C’est davantage du côté de l’organisation que l’on peut trouver les points essentiels du concept. Très concrètement, au we love green vous trouverez des poubelles de tri partout, des couverts recyclables, des points eau (absence de bouteilles en plastique), des toilettes sèches et de la cuisine exclusivement bio partout. Outre ces éléments très pragmatiques, we love green c’est aussi un état d’esprit. Sur une des scènes vous trouverez des personnes venant exposer leur travail et leur projet autour de la protection de la planète ou du bien-être.

Mais we love green, c’est avant tout un festival de musique. Une grande scène et deux autres de taille plus modeste avec des groupes qui s’enchaînent toute la journée. La programmation est très sympathique. Nous y sommes allés avant tout pour voir Beck et Orelsan mais nous avons aussi apprécié de découvrir d’autres chanteurs et chanteuses. Telle que Angèle ou Juliette Armanet.

Si nous avons apprécié de découvrir le festival à son ouverture, c’est à dire vide, nous avons trouvé le temps un peu long à certains moments. Heureusement, nous avons bien apprécié les haltes repas, puisque nous nous sommes régalés tout au long de la journée. Nous avons eu la chance de tomber sur un petit havre de paix, encore vide quand nous l’avons atteint. Il s’agit du jardin Tinder, non nous n’y avons pas dragué mais nous avons monopolisé des chaises longues en sirotant des sorbets alcoolisés !

Au fil de la journée, l’ambiance bon enfant se transforme un peu, notamment avec le nombre grandissant de festivaliers mais aussi en raison du degré d’alcoolémie de ces derniers. Cela fait partie du jeu et cela ne nous a pas empêché de profiter jusqu’au bout ! Cependant, si j’avais un doute quant au fait d’amener mes filles à ce festival, je n’en ai plus. Il y a bien un espace enfant et nous avons vu quelques petits mais je n’y emmènerai pas mes puces. L’ambiance n’étant pas du tout familiale.

D’un point de vue organisation, sachez qu’il est impossible de payer par carte, durant le festival. Il faut se munir d’un bracelet à l’entrée et payer une certaine somme pour alimenter son crédit. Le bracelet permet ainsi de payer.

Pour résumer nous avons aimé :

  • la programmation
  • la sonorisation
  • la décoration du festival
  • la nourriture
  • l’organisation générale, au point.

Nous avons moins aimé :

  • les personnes imbibées et sans gêne.
  • la foule très dense, en fin de journée.
  • Et c’est tout !

Je ne suis donc pas déçue par ma première expérience de festivalière qui était couplée avec ma première expérience dans des toilettes sèches. Un moment mémorable s’il en est, que je ne suis pas prête d’oublier ! Mais si c’est pour le bien de la planète …

Je recommande donc chaudement en particulier si la programmation vous fait rêver, l’année prochaine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :