Aller au contenu principal

Le mondial du tatouage

Le week-end du 16/17 février, c’était le mondial du tatouage, à la grande halle de la Villette. Pour la première fois, j’y ai fait un tour.

C’est sans a priori que j’y suis allée, ma connaissance de l’événement se limitait à un seul fait : le salon a été crée par le célèbre Tin-Tin monstre sacré dans le domaine du tatouage. Je n’avais d’ailleurs fait aucune convention de tatouage, je m’y suis donc rendue en parfaite novice. 

La grande halle est un bel espace pour un salon. J’ai aimé déambuler dans ses allées, malgré le monde en début d’après-midi (nettement moins en début de soirée). L’espace extérieur était aussi assez sympathique avec des food trucks et buvettes. A l’intérieur, l’espace est principalement composé de stands de tatoueurs du monde entier se jouxtant et proposant de nombreux flashs. Des personnes se font tatouer sur tous ces stands et le fond sonore permanent est composé du bruit caractéristique des machines à tatouer. J’ai apprécié les petits drapeaux à côté du nom des tatoueurs permettant ainsi de se rendre compte de l’étendue des pays représentés. 

J’ai une pensée toute particulière pour le stand de tatouage traditionnel au sous-sol. C’est assez troublant de venir observer les personnes se faisant tatouer de cette façon, l’ambiance y est solennelle, tout le monde est habillé de façon traditionnelle également. Je n’y connais absolument rien mais c’était intéressant à voir et c’était certainement le seul moyen pour moi de pouvoir observer ce genre de scènes. 

Il y a aussi quelques stands de livres mais trop peu nombreux à mon goût. Les quelques livres disponibles étaient absolument hors de prix, dommage ! Surtout lorsque le prix d’entrée du salon s’élève à 32 euros. Difficile alors de dépenser des sous à l’intérieur.

 Enfin, sur scène, se succèdent des spectacles de danses et les concours de tatouage. J’ai été assez contente de pouvoir assister à un concours même s’il ne s’agissait pas de celui qui m’intéressait le plus : le concours de la plus belle grande pièce colorée. Mais cela m’a permis de voir comment cela se déroulait. Présenté par la drag queen Minima Gesté, l’événement se déroule en deux tours. Des personnes qui viennent présenter leur tatouage sont jugées. A l’issue du jugement : un podium de trois places, des lots et une statuette pour le tatoué et surtout son tatoueur. Les membres du jury sont des grands noms du tatouage comme Kari Barba ou Filip Leu, pourtant le concours se déroule dans une ambiance plutôt bon enfant. 

Dans les + du salon, j’ai apprécié l’ambiance générale qui se dégage de l’événement. C’est inspirant de voir autant de tatoueurs, de flashs proposés et de personnes tatouées dans un même espace. J’aime beaucoup l’idée de pouvoir se faire tatouer par un tatoueur résident à l’autre bout de la planète. 

Dans les – du salon, j’ai regretté qu’il y ait surtout du tatouage traditionnel et du tatouage japonais. C’est dans l’esprit du créateur de l’événement j’imagine, cependant je trouve dommage qu’il n’y ait pas une plus grande variété de styles sur place. J’ai également trouvé dommage de ne pas trouver davantage de stands en lien avec le tatouage sans qu’il s’agisse de tatouages en eux-mêmes. Je suis peut-être passée à côté mais je n’ai trouvé que trois stands de livres, un de bijoux et un de soins post-tatouages. Enfin, pour les amoureux de la pudeur, ce salon (et j’imagine que c’est le cas pour toutes les conventions de tatouage), n’est pas pour vous. Tatouage oblige, de la peau vous en verrez à foison : se baladant à découvert un peu partout, sur la scène et dans les stands en train de se faire tatouer. Personnellement, j’y ai plutôt vu des avantages dans certains cas !!! Et dans d’autres cela m’a un peu gênée, surtout pour les personnes qui se faisaient tatouer et exposées à la vue de tous. 

Pour résumer, je dirais que je ne regrette absolument. C’était une expérience intéressante. Pas sure cependant d’y retourner l’année prochaine, à moins, évidemment de prévoir un rendez-vous ! 

 

Publicités

2 réponses »

  1. Je ne connais pas les termes de « tatouage traditionnel », « flash » et « japonais » alors je suis un peu perdue … j’hallucine pour le tarif d’entree du salon par contre !
    C’est un univers que je ne connais pas du tout mais ça doit être intéressant !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :