Aller au contenu principal

Une journée à Doha

Au tout début de notre périple pour Tokyo, Barbe de 4 jours et moi avons dû essuyer une déconvenue de taille : nous avons raté notre correspondance pour la capitale nipponne. Il faut dire que 45 minutes c’était un peu juste. Oui j’ai naïvement pensé que s’ils vendaient le billet c’est que c’était faisable et non on ne m’y reprendra plus. Nous nous sommes donc retrouvés coincés pour 24h à Doha, capitale du Qatar. 

Après notre première déception, nous avons pris le parti de profiter de cet imprévu. Nous nous sommes déjà estimés heureux de pouvoir rejoindre Tokyo le lendemain, et fort heureusement tous les frais ont été réglés par la compagnie (Qatar airways). Le seul hic : nous n’avions que le contenu de nos bagages cabines et nous n’avions pas d’argent liquide sur nous. Mais nous nous sommes débrouillés.

Après notre passage à l’hotel, le Swiss Belhotel de Doha, un 4 étoiles très spacieux mais à la décoration un peu passée de mode, dirons-nous, nous avons été surpris de constater qu’en cuisine, l’ambiance était plutôt indienne. Si vous aimez manger épicer, vous aimerez vous restaurer à Doha ! Autre point déroutant : nous avons entendu plusieurs fois une alarme, dans l’hôtel. Nous avons fini par comprendre qu’elle signalait l’appel à la prière … quelque soit l’heure du jour ou de la nuit. Si j’avais déjà entendu les appels à la prière dans d’autres pays, je n’avais jamais entendu d’alarmes les précédant !

Enfin, nous avons déambulé dans la ville. Il faut savoir qu’à Doha, c’est le règne de la voiture. L’aperçu que nous avons eu de cette ville c’est un grand ciel bleu, du soleil, du sable, des hauts immeubles et d’autres délabrés et enfin beaucoup de voitures. Difficile donc de marcher, en plein cagnard même pour le mois d’avril mais nous avons réussi à rejoindre le musée national du Qatar. 

Nous avons ainsi eu la chance de visiter le tout nouveau musée national du Qatar, inauguré le 27 mars 2019 et dont la construction a été confiée à Jean Nouvel. Le bâtiment immense fait penser de l’extérieur à une rose des sables. L’intérieur quant à lui est très agréable à visiter. L’exposition a été pensée pour s’allier parfaitement à cette architecture atypique. La visite permet de retracer l’histoire du pays sous tous les angles. Ainsi, on retrouve la faune, la flore, la géologie, les traditions du pays. Une salle est également dédiée à l’exploitation du pétrole.

Vous trouverez tout le long de nombreuses salles pour les enfants, avec des jeux ludiques en lien avec ce qui vient d’être vu dans les salles précédentes. 

 

Après un repos bien mérité, nous avons enfin rejoint Tokyo ! Nous ne regrettons pas cette halte au Qatar, nous n’y retournons certainement jamais, c’était l’occasion et les imprévus font partie de l’aventure des voyages ! 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :