Aller au contenu principal

Tokyo ultra urbaine

Quand on pense à Tokyo, la première image qui survient souvent c’est celle d’une fourmillère à grande échelle. Il est vrai que Tokyo est une ville moderne, très peuplée, aux hauts buildings. Ce sont des rues et des carrefours qu’on traverse au son d’un pioupiou gazouillant, comme on prendrait une autoroute, en ligne droite sur sa voie. Ce sont des publicités criardes, animées sur les devantures des tours, des cafés et commerces un peu dingues. 

Le plaisir du touriste en tout cas, ce fut notre cas est de flâner dans les rues de la ville, tenter les salles de jeu en rigolant, faire du shopping et passer une soirée un peu folle à Shinjuku.

 

Odaiba et Shimbashi

C’était notre premier véritable aperçu de la ville. En effet, j’avais réservé à l’avance des entrées pour l’exposition Team Lab Borderless. Aussi, nous avons eu notre première expérience du métro de cette ville, en faisant un long trajet pour le quartier d’Odaiba, excentré par rapport au centre. Nous y avons vu un centre automobile, quelques manèges et donc la fameuse exposition. Cette dernière vaut totalement le détour. C’est une exposition immersive totalement délirante. Plongés dans le noir, les visiteurs passent de salles en salles pour découvrir les projections qui se mêlent à l’architecture des lieux. Chaque salle a sa propre ambiance et sa propre musique. Avec l’homme, nous avons adoré. Au point de s’arrêter dans un salon de thé faisant partie de l’exposition et qui permet de déguster un thé, dans l’obscurité. En posant sa tasse sur le comptoir on découvre alors des projections de fleurs s’animant sur son thé, ces dernières ne prenant fin qu’à l’issue de la dégustation. 

Pour les enfants, toute une salle propose des jeux pour eux : toboggan, trampoline toujours dans le même état d’esprit, avec notamment des projections d’animaux 

 

Au retour, nous sommes descendus au changement de ligne, à Shimbashi. Rien de fou, fou dans ce quartier, si ce n’est une plongée immédiate dans l’ambiance de la ville, une ambiance notamment placée sous le signe du travail. A l’heure du déjeuner, nous avons croisé de nombreux travailleurs. 

Ueno

Notre hôtel se situait près du marché d’Ueno. Nous avons adoré nous y rendre de jour comme de nuit. L’ambiance y était particulièrement vivante. Non loin de là, nous y avons mangé les meilleurs sushis de notre vie.

Shinjuku

Pour notre deuxième nuit à Tokyo, nous avons rejoint un ami expatrié dans le quartier de Shinjuku. Des endroits où sortir le soir n’y manquent pas ! Après avoir dîné dans un itakaya, nous sommes passés à la golden gaï. Ce tout petit quartier est un ensemble d’allées où des mini bars pouvant accueillir dans les 5 personnes à la fois, foisonnent. 

Nous nous sommes ensuite éloignés pour boire un verre au Décabar, tenu par un français. Le DJ était un homme déguisé en soubrette et nous sommes partis avant le démarrage de la soirée topless, mais elle promettait d’être amusante ! 

Shibuya

A la sortie de la station Shibuya, vous trouverez la statue du célèbre Hachiko, chien loyal et légendaire qui a continué d’attendre son maitre à la gare, tous les jours pendant des années après la mort de ce dernier. 

En vous plongeant dans le quartier de Shibuya, vous trouverez des rues aux nombreuses boutiques.

Ginza

Ginza est un coin très chic de Tokyo. Vous y trouverez le théâtre traditionnel Kabuki-za. C’est aussi le quartier des devantures aux noms français rigolos. 

Akihabara

Akihabara ou electric town est le quartier geek de Tokyo. Vous y trouverez de très nombreuses salles de jeux à l’ambiance dingue à la fois assourdissante (mais comment font-ils pour supporter ce bruit durant des heures ?!) et amusante, des magasins spécialisés et des cafés cosplays. 

Voila pour l’aspect ultra urbain de la ville. Parmi les questions qu’on me pose souvent il y a « mais ce n’était pas oppressant ? » Il est vrai qu’on se plaint souvent de Paris, mais à Tokyo, on passe à un autre niveau de ville ultra peuplée. Cependant, nous ne nous sommes pas sentis oppressés, certainement grâce aux quartiers beaucoup plus calmes et sereins de la ville. Je vous en parlerai dans un prochain billet. 

Pour retrouver le premier billet, c’est par ici.

Publicités

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :