Aller au contenu principal

Un si grand pas

Petite R, du haut de ses 13 mois, marche. Elle a tâtonné pendant 2 mois, entre le 4 pattes, la position debout, la marche avec chariot, contre les meubles. Elle a commencé doucement à se tenir en équilibre quelques secondes, puis un joli dimanche de la fin du mois de juin, Petite R a fait quelques pas dans la maison. Nos rires et notre joie l’ont galvanisée et elle a réitéré l’expérience maintes et maintes fois dans notre salon. Une semaine plus tard, elle crapahutait fièrement au square.

Cette marche s’est vue accompagnée de nombreuses évolutions chez Petite R. Certainement ces fameux palliers de croissance chez les petits !  Ainsi, la puce mène sa petite vie. Elle observe accroupie de ses grands yeux couleurs indéfinissables, elle se lève et avance maladroitement et s’en va on ne sait où. Quelques minutes plus tard, elle revient les mains remplies d’objets qu’elle s’empresse de montrer avec une grande fierté. Petite R est une vraie petite bonne femme, haute comme trois pommes.

J’aimerais pouvoir consigner chacune de ses petites manies actuelles, je sais trop bien qu’elles vont vite changer. J’aimerais pouvoir consigner toute la fierté de la voir si intelligente, si espiègle et j’aimerais graver toutes ses petites mimiques, ses trouvailles qui nous surprennent et nous attendrissent.

photo

Depuis qu’elle marche, Petite R semble prendre encore plus la mesure de ses capacités. Elle explore, elle part, revient, grimpe, redescend et me donne des poussées d’adrénaline toutes les 20 secondes. Quand elle se promène, elle prend des allures de petits singes maladroits ce qui m’amuse follement. Cela est aussi le cas  lorsqu’elle tente de se faire comprendre à sa façon à elle. Elle tape avec sa tasse quand elle veut boire, apporte ses chaussures quand elle veut sortir se promener et fait mine d’enlever son body quand elle veut prendre son bain. Inutile de préciser que chaque « vol » de jouets se traduit souvent par un cri tonitruant et parfois de griffures bien senties … gare à ceux qui viendraient s’y frotter !

L’imitation est, bien entendu, de mise. Cela nous surprend souvent.Petite R fait mine de jouer de la flûte en émettant un bruit vaguement ressemblant, elle souffle dans les bouées pour les gonfler, écrit sur les feuilles et fait la cuisine avec ses dînettes, bref, il y a de la grande sœur dans l’air.

Petite R parle, elle dit papa, maman, tata pour Minicap et tétée. Elle signe dodo, un élégant aurevoir et envoie des bisous à qui le lui demande. J’ai d’ailleurs fondu sur place le jour où je l’ai surprise entrain de faire des bisous à sa poupée … Elle tape des mains et chante à sa façon tout en vocalises.

Madame veut manger seule, elle tient sa cuillère et transforme notre table en champ de guerre. Et quand on tient la cuillère pour elle et qu’on lui demande si elle veut encore manger, elle fait un grand non de la tête ! 

Comme tout va vite avec Petite R. Minicap a marché à plus de 16 mois, aussi je n’ai pas l’habitude de voir un bébé si petit, être si autonome. Je crois que la petite puce profite pleinement et totalement de sa place de deuxième. Elle observe, imite, s’approprie tous les jouets de sa sœur et tente coûte que coûte de s’adapter à ce que fait le reste de la famille. Tant et si bien,  que de petits pas en petits pas, Petite R grandit et nous émerveille de ses facéties.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :