Aller au contenu principal

4 ans

Minicap a eu 4 ans hier. J’ai un jour de retard pour mon billet et en même temps, le soir de mon accouchement, la sage-femme m’avait prédit une naissance le 9 décembre. Contre toute attente, 30 minutes plus tard, ma princesse des neiges est arrivée à vitesse grand V et elle est finalement née le 8 décembre, à 23h24. A quelques minutes près, je ne suis donc pas si en retard que ça !

Ma petite princesse des neiges, ma tornade imprévisible, née en pleine tempête de neige, à deux doigts de venir au monde dans les couloirs du métro, si nous n’avions pas été prudents, mon intrépide Minicap, ta naissance ressemble à ton tempérament. Pourtant, tu caches bien ton jeu. Tu sembles si calme, si timide au premier abord. A 4 ans, il te faut toujours un temps d’adaptation, où que tu sois. Puis en général, tu te décrispes mais pas trop non plus, il ne s’agirait pas de se dévoiler à n’importe qui ! Je suis d’ailleurs toujours amusée de voir comme les gens te perçoivent de l’extérieur, car l’image correspond peu à celle que tes proches ont de toi.

A l’école aussi tu as mis du temps à t’ouvrir. L’année passée a été bien compliquée, tu as même été mutique pendant près de 2 trimestres … toi qui a toujours été si bavarde, déjà depuis tout bébé. Mais aujourd’hui, tout va mieux. La semaine passée, ton ASEM qui te suit depuis la Petite Section m’a dit que tu étais très souriante et qu’il pouvait plaisanter et rire avec toi. Je lui ai répondu que c’était ton naturel ! Car à la maison, tu as toujours été un vrai bout en train, une grosse blagueuse tonitruante (comme ton père …) ! Parfois même un peu trop !

Car le moins qu’on puisse dire c’est qu’on t’entend ! Tu parles, tu cries, tu interpelles, tu chantes et tu ris à gorge déployée. Minicap est dans la place ! Et on ne risque pas de l’oublier … Tu es tétue, tu te laisses peu faire et quand tu as une idée en tête il est difficile de la déloger. Pourtant, à côté de ce tempérament de feu, bien souvent tu manques de confiance en toi. Cela se voit surtout à l’école je pense, mais je le remarque aussi à la maison, lorsque nous faisons certaines activités. Peut-être veux-tu toujours trop bien faire. Cela me chagrine de te voir bouder quand tu éprouves des difficultés à faire quelque chose. Je sens bien que l’échec et toi vous n’allez pas faire bon ménage. Pourtant, tu ne subis pas beaucoup de pression à la maison, j’imagine que c’est ton petit caractère. En tous les cas, tu es toujours motivée pour te mettre au travail. Tu aimes t’asseoir à ton bureau et dessiner ou faire une activité. D’ailleurs, tu veux toujours faire quelque chose : sortir, marcher, jouer, peindre, coller, cuisiner … n’importe quoi mais rester statique, très peu pour toi ! Tu adores danser et tu te débrouilles plutôt bien. Te lever le samedi matin pour aller à tes cours d’anglais ne pose pas non plus le moindre problème. Et lorsque nous tentons, dans un moment d’égarement, ton père et moi de nous reposer après une grosse sortie (où tu es capable de marcher longtemps !), tu reviens toujours à la charge pour faire autre chose. C’est bien connu, le repos, c’est pour les faibles !

IMG_3050

Mais cette année a été bien compliquée pour toi. Tu as appréhendé l’école, la grossesse de ta maman et la naissance de Petite R. Nous voyons bien que pour une petite fille si passionnée et entière que toi, il n’est pas simple de partager ses parents. Mais petit à petit, tu sembles t’apaiser et tu retrouves ton large sourire. Puis tu fais rire ta petite soeur, elle cherche bien souvent ton attention et vous riez toutes les deux ce qui fait fondre mon cœur de maman.  Je sens bien que vous allez d’ici peu jouer les chipies à deux et j’ai hâte de voir ça. En attendant, tu joues la grande sœur tantôt protectrice, tantôt autoritaire. Tu oscilles entre tendresse et maladresse. Mais il y a toujours un bisou qui traîne pour ta petite sœur, car au fond, je le vois bien, même si sa venue t’enquiquine un peu, tu l’aimes ta Petite R.

Finalement, ce qui te caractérise et t’a toujours caractérisée selon moi, ta maman c’est ton côté solaire. Pour moi, tu es une petite boule de feu. Tu aimes la vie passionnément et tu aimes les gens qui t’entourent. Tu es une petite fille profondément aimante et ça je crois bien que c’est quelque chose qui te rend précieuse. Mais de ton côté bien souvent, de forts sentiments se bousculent dans ton cœur et ta tête et ils restent rarement muets. En général, ils s’exposent sur ton sourire ou explosent dans des crises difficiles. Depuis peu, ils s’expriment aussi parfois plus durement dans des petites révoltes qu’avec ton père nous tentons de cadrer. Il ne s’agirait pas que la boule de feu parte dans tous les sens ! Mais ma petite fille comme tous les êtres solaires, s’il est parfois fatigant de vivre à tes côtés, il faut bien avouer qu’on ne peut que t’aimer ! 

Bon anniversaire !  4 ans déjà que je suis maman, 4 ans d’amour passionné pour mon oisillon. Et sois en sure, ma chérie, cela fait 4 ans que je ne pourrais plus me passer de toi.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réponses »

  1. C’est beau et profondément touchant, et tu m’excusera de casser l’ambiance mais ton oisillon va pouvoir donner de ces ailes bientôt et te piquera tes fringues 🙂
    Longue vie à toute la famille et bonne anniversaire Minicap ( D’ailleurs on aimerai savoir le prénom qui se cache derrière ce pseudo!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :